Comment lutter contre le ver de la cerise ?

Posséder sa propre plantation de cerises est un réel plaisir, en particulier lorsque vient le moment de la récolte. Hélas, ces petits fruits ne sont pas à l’abri des parasites. Fort heureusement, on peut adopter les bons gestes permettant de combattre ces petits vers qui envahissent la cerise.

Le ver de la cerise, petite bête qui devient une mouche redoutable

En savourant la cerise, on tombe parfois sur un fruit véreux. On peut découvrir un asticot blanc qui ronge le fruit à l’intérieur et qui le pourrit. Ce parasite qui infecte la cerise appartient à la famille des diptères. On reconnaît cette petite bête indésirable à ses ailes transparentes parcourues par des bandes sombres et à la tache de couleur jaune qui se trouve derrière son thorax noir.

Le ver de la cerise se manifeste vers la fin du mois d’avril et à la moitié du mois de juin. Les œufs de ce parasite engendrent des larves qui se développent pendant trois semaines à l’intérieur des fruits. Ces derniers, en pourrissant, tombent à terre et emmènent avec eux les larves. Celles-ci poursuivent leur développement et le printemps qui suit, les mouches font leur apparition.

Comment combattre préventivement le parasite ?

En premier lieu, il faut veiller à ne pas planter le cerisier à proximité des épines-vinettes ou des chèvrefeuilles. Pour éviter l’apparition de la mouche de la cerise, on peut également utiliser du sulfate de fer qu’on disperse vers la fin de l’hiver pour venir à bout des premières pupes. D’autre part, on peut aussi mettre en place de pièges à mouches dont le plus simple est le carton jaune recouvert de glu et de phéromone. On les piègera de préférence avant que les œufs ne soient. Ces cartons sont disponibles auprès des boutiques spécialisées. Ils sont à accrocher sur l’arbre à protéger de la mouche de la cerise.

Le meilleur moment pour installer le piège est celui où les cerises deviennent jaunes, c’est-à-dire pendant la période où les fruits virent du vert au rouge. Le principe de ce piège est assez simple. La couleur jaune du carton ainsi que la phéromone dont il est enduit attire les mouches. En s’approchant de trop près, celles-ci restent accrochées au piège…

jeudi 25 août 2011, par Hélène André