Comment lutter contre le thrips ?

Les thrips sont des petits insectes parasites. Ceux-ci ne provoquent pas systématiquement la mort de la plante mais les dégâts qu’ils engendrent sont désastreux et peuvent porter atteinte à la qualité de la récolte. Pour lutter contre les thrips, il faut miser sur un traitement préventif.

Les signes révélateurs de la présence des thrips

Lorsqu’elles sont attaquées par les thrips, les feuilles sont marquées par des petites taches de couleur grise, se présentant sous la forme de stries argentées. Les fruits, les fleurs ainsi que les jeunes pousses se mettent à se déformer et se nécrosent. Et le feuillage finit par sécher. A ce stade, on peut confirmer qu’il s’agit de l’attaque de thrips. Ces petits insectes ne sont pas faciles à observer mais on peut constater leur présence sur le feuillage en s’approchant d’assez près. On peut aussi déceler la présence de ces insectes parasites par la présence d’excréments microscopiques noirs qu’ils déposent sur le feuillage

Les plantes les plus souvent attaquées par les thrips

Un grand nombre de plantes subissent l’attaque de ces minuscules insectes ravageurs. C’est notamment le cas des plantes d’intérieur, des arbres et arbustes au jardin d’ornement, des plantes à fleurs et des fruitiers dont le framboisier. Au sein du potager, ils s’en prennent au concombre, à la tomate, à l’oignon, à l’haricot vert, à l’aubergine et au poireau.

Le traitement préventif contre les thrips

Le traitement préventif contre les thrips est simple : il faut constamment humidifier les plantes pour les préserver. Dès le mois de mai et pendant toute la période estivale et en particulier lorsqu’il fait chaud, il est conseillé d’humidifier les feuilles des plantes de manière régulière, cela peut suffire à éviter que les insectes n’attaquent. Quant au plantes de serre et aux plantes d’intérieur, on pulvérisera les feuilles durant toute l’année. Dans le cas où les insectes sont déjà présents, on se servira de préférence d’insecticides naturels comme l’huile de neem ou une décoction d’ail rajoutée à une solution de savon noir.

mardi 1er novembre 2011, par Hélène André