Comment aménager un logement pratique à vivre ?

Au fur et à mesure de l’avancée en âge, les seniors éprouvent certaines difficultés à se mouvoir. Pour simplifier la vie quotidienne et éviter de nombreux désagréments, il est opportun d’aménager un logement pratique à vivre.

Des mesures de sécurité à adopter

Les seniors n’ont plus l’équilibre et la souplesse de leur jeunesse. Pour limiter les risques d’accident à domicile, il importe de réaliser certains travaux d’agencement. Tout d’abord, il est préférable d’habiter au rez-de-chaussée d’un immeuble ou d’une maison afin d’éviter les problèmes de déplacement à l’étage. Des mesures de sécurité doivent également être adoptées au niveau de la salle de bains, des sanitaires, du système de chauffage et de la cuisine.

Une salle de bains pratique doit comporter une barre d’appui pour faciliter les déplacements d’une personne âgée. Une douche à l’italienne et un tapis de bain représentent une excellente solution. Dans le cas où un des habitants est en fauteuil roulant, il faut prévoir des portes à grands battants. Pour les sanitaires, il est indispensable que les sols soient antidérapants. Quant au système de chauffage, il vaut mieux éviter les dispositifs qui sont difficiles à réguler. À la cuisine, les équipements dangereux comme les cuisinières et les fours doivent être sécurisés.

Pour éviter les chutes

Il convient également d’adopter des gestes simples afin de pallier aux chutes qui sont très fréquentes à domicile. En premier lieu, veillez à ce qu’il n’y ait plus d’obstacles au niveau du sol. Les fils électriques font parfois trébucher, aussi, il faut qu’ils soient bien fixés au mur ou cachés dans des range-fils. Éloignez tous les petits meubles des endroits où vous devez circuler régulièrement. Les descentes de lit et les tapis doivent être munis de dispositifs spécifiques pour qu’ils ne soient pas trop glissants. Il en est de même pour le revêtement du sol.

Optez pour un système de rangement pratique des objets que vous utilisez souvent. Pensez à les mettre à portée de main, de sorte que vous n’ayez pas à employer un escabeau ou un tabouret pour y accéder, car votre équilibre n’est plus aussi certain qu’auparavant. L’éclairage détient également toute son importance. Mettez en place plusieurs systèmes d’éclairage indirect au lieu d’une unique source de lumière. Vous éviterez ainsi les zones d’ombre.

mercredi 12 septembre 2012, par Romain Morillon