Location longue durée d’une voiture : avantages et inconvénients

De plus en plus de particuliers s’intéressent à la location longue durée d’une voiture. Vous voulez en savoir plus sur cette pratique, ses avantages et ses inconvénients ?

La location longue durée : le fonctionnement

La location longue durée offre aux entreprises et aux particuliers l’opportunité d’utiliser une voiture pendant une période allant de 1 an à 5 ans. Le kilométrage annuel étant plafonné à 15.000 km pour un véhicule à essence et 25.000 km pour une voiture diesel. Le montant des mensualités est fixé en fonction du prix du matériel roulant, de sa valeur résiduelle en fin de contrat, de la durée de location, du kilométrage et des prestations incluses telles que l’assurance, les frais d’assistance et d’entretien.

Les avantages

- Une maîtrise du budget, le coût de la location étant invariable tous les mois, les frais des divers services mentionnés ci-dessus étant à la charge du prestataire.

- C’est la solution idéale pour les particuliers et les entreprises qui font un usage très fréquent du matériel roulant. Elle offre la possibilité d’utiliser un véhicule neuf pour des charges fixes moins élevées par rapport à un achat dans le neuf.

- Aucun capital de départ requis pour le locataire. Toutefois, le bailleur est en droit d’exiger une caution qu’il restituera au terme du contrat si le locataire a bien respecté les clauses inhérentes à la location.

- Une étude comparative du prix de revient au kilomètre incluant le coût du véhicule, celui du crédit, les frais d’entretien et administratifs a démontré que la location longue durée s’avère 10 à 15% plus économique que l’achat d’une voiture neuve.

- La possibilité de changer souvent de véhicule sans se soucier de la revente de l’ancienne voiture.

Les inconvénients

- L’obligation de respecter le kilométrage convenu, autrement le locataire s’expose à une pénalisation financière.

- La location longue durée n’est rentable que pour ceux qui doivent parcourir des milliers de kilomètres par an. Elle revient trop chère aux particuliers qui n’utilisent une voiture que pour leurs déplacements en ville.

- Les conditions de souscription proposées par certains prestataires ne sont pas très souples et peuvent ne pas être adaptées aux besoins des utilisateurs particuliers. Un contrat signé est irrévocable, ce qui pourrait engendrer un problème en cas de grand bouleversement de vie du locataire.

jeudi 2 juillet 2015, par Romain Morillon