Apprendre à lire les étiquettes alimentaires !

Pour nous seniors, il est essentiel de bien connaître les étiquettes alimentaires, pour non seulement identifier les substances que nous ingérons, mais surtout pour éviter les risques d’allergies dus à un ou plusieurs composants.

L’importance des étiquettes alimentaires

Une étiquette alimentaire vous renseigne sur la nature des produits que vous achetez. La dénomination, l’apport nutritionnel, la composition ou les ingrédients, la teneur en additif alimentaire, ainsi que la date de péremption doivent obligatoirement figurer sur l’emballage d’une denrée alimentaire. Les informations sur ces étiquettes sont dans la majorité indéchiffrables pour les personnes âgées : sigles, noms et codes...

Difficile de s’y retrouver, d’autant plus que sur certains emballages, elles sont quasi-invisibles. Ces données sont pourtant très importantes, car elles renseignent, sur le type d’aliment que vous vous apprêtez à consommer : est-ce un produit bio ou un OGM ? Quelles sont ses teneurs en matières grasses et en sucre ? Ce produit contient-il des composants allergènes comme le lactose ou le gluten ? D’où la nécessité de savoir décoder les étiquettes alimentaires.

Comment décrypter les étiquettes alimentaires ?

Les fabricants sont tenus d’informer les consommateurs, des ingrédients qui composent ses produits. Ces informations doivent obligatoirement figurées sur l’emballage. Ce petit listing est souvent accompagné d’un « E » suivi d’un nombre. Ce sigle fait référence aux additifs (émulsifiants, colorants, conservateurs…) utilisés, pour relever le goût de l’aliment, ou pour seulement améliorer sa conservation.

Toutes les denrées alimentaires sont périssables, chaque produit doit donc contenir la mention « à consommer avant le » suivie d’une date (jour/mois/année). Pour certifier leur origine et pour assurer la traçabilité des produits bio, certaines étiquettes sont assorties d’un logo ou d’un label spécifique. Ces logos et labels sont généralement normalisés et certifiés par des organismes spéciaux, comme la Garantie Bio, Ecocert ou encore Agriculture Biologique.

lundi 4 mai 2009, par Carole Mercier