Le karaté, pour la santé et la longévité

Discipline martiale, le karaté constitue également un entraînement de choix pour les personnes âgées. Pour votre longévité, entretenez votre santé via la pratique du karaté.

Le karaté, un des secrets de la longévité des habitants d’Okinawa

Le karaté se classe parmi les premières formes d’arts martiaux asiatiques ayant été introduites en Occident. Connu comme étant la création du maître japonais Gichin Funakoshi, le karaté est toutefois pratiqué, depuis toujours, dans l’île d’Okinawa, l’île principale de l’archipel d’Okinawa, au Japon. Cette île est très réputée pour son nombre élevé de centenaires et pour l’espérance de vie éloquente de 100 ans de l’ensemble de ses habitants. Au XIXe siècle, des chercheurs se sont attelés à découvrir le secret de la longévité des habitants d’Okinawa. Les résultats ont montré que cette espérance de vie élevée s’explique par leur mode d’alimentation, mais aussi par leur investissement dans la pratique du karaté.

Dès l’âge de 4 ans, les habitants de l’île d’Okinawa pratiquent l’Okinawa-té, connu actuellement sous la dénomination de karaté, grâce aux codifications effectuées par Funakoshi au début des années 1940. Art martial, le karaté intègre des techniques de frappes avec les mains et les pieds, des techniques particulières de déplacement, des techniques de blocage et d’esquive, une technique de respiration particulière incluant le kiai (cri de combat). Il est aussi très esthétique, grâce aux nombreuses formes d’enchainements techniques codifiées (katas) qui le composent. Le karaté est l’entraînement physique de prédilection des habitants d’Okinawa.

Déroulement d’une séance de karaté

La plupart des gens pensent que le karaté est l’apanage de la jeunesse. Les habitants d’Okinawa ainsi que les spécialistes de la discipline nous font cependant comprendre qu’une telle affirmation est erronée. Pour un meilleur maintien de leur forme, le karaté leur est même très conseillé. Une séance de karaté pour personnes âgées dure 30 minutes à une heure. Les débutants et les pratiquants de niveau avancé ne s’entraînent pas ensemble. Le cours intègre des exercices d’assouplissement musculaire, des enchaînements techniques simples, des exercices pratiques avec un sparring-partner, l’apprentissage des katas. Les séances de combats souples sont rares. Cependant, le coach insiste beaucoup sur l’enseignement de la respiration par le ventre aux pratiquants.

Le karaté est un sport de bien-être complet. Il sollicite tous les muscles du corps et rétablit le fonctionnement des organes. Il régule le rythme cardiaque et fluidifie la circulation veineuse. Il dénoue les blocages énergétiques et permet un meilleur contrôle du souffle. Le coach insiste beaucoup sur la séance d’échauffement lors de chaque séance. Ceci, pour éviter les traumatismes musculaires et articulaires chez les pratiquants. Les seniors sont aussi invités à ne pas se dépenser au-delà de leur condition physique. Les compétitions de combat leur sont proscrites. Par contre, ils sont toujours autorisés à faire des compétitions de katas. Il est tout à fait possible de commencer le karaté à 60 ans ou à 70 ans. Néanmoins, il est nécessaire de passer au préalable un test médical avant de s’investir dans la discipline.

vendredi 14 janvier 2011, par Carole Mercier