Le jeu d’échecs : une gymnastique cérébrale adaptée aux seniors

Les bienfaits du jeu d’échecs sur le cerveau des enfants sont largement vantés en milieu scolaire. Sachez également que ce jeu apporte son lot d’avantages pour les seniors.

Le jeu d’échecs : origine et principes

Le jeu d’échecs et classé parmi les jeux de société. Les échecs se jouent généralement à deux. Chaque concurrent adapte sa stratégie d’attaque de façon à neutraliser le roi adverse tout en protégeant habilement le sien. Le jeu est composé de 16 pièces noires et 16 pièces blanches. Les échecs se jouent sur un plateau appelé échiquier. L’échiquier est composé de 64 cases avec une alternance équitable de la couleur blanche et noire.

Les origines du jeu d’échecs sont très mal définies dans l’histoire. Certains historiens affirment que le jeu est apparu en Grèce, d’autres pensent qu’il puise son origine en Inde ou encore en Égypte. Le jeu d’échec est un jeu de stratégie et de logique. Dans les échecs, l’objectif est de mettre le roi adverse en situation d’« échec et mat », c’est-à-dire faire en sorte que la prise du roi soit imparable et définitif.

Le jeu d’échecs : les bienfaits sur les seniors

Le jeu d’échecs constitue un excellent moyen pour entretenir sa vivacité d’esprit. En effet, lors d’un jeu d’échecs, plusieurs paramètres sont à considérer : l’écoulement du temps indiqué par la pendule, la démarche stratégique du concurrent, sa propre démarche en vue de prendre le roi adverse. Le joueur est amené à cultiver bon nombre de qualités telles que la patience, la mémorisation, la logique, la concentration et la sérénité.

Les échecs cultivent également la joie de vivre chez les seniors. Abstraction faite du jeu d’échecs en ligne, le jeu se pratique à deux. Dans cette optique, les joueurs peuvent apprendre à se connaître et à se respecter selon les lois du fairplay. Le jeu remet également à jour le goût de la compétition chez les seniors et augmente par là même l’estime de soi. Même si vous êtes novice en jeu d’échecs, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour apprendre. Augmentez votre cercle d’amis en vous inscrivant dans un club d’échecs. Entretenez votre cerveau et votre mémoire en jouant aux échecs.

mercredi 20 mai 2009, par Carole Mercier