Que planter dans son jardin en mars ?

Le mois de mars est la période idéale pour préparer sa pelouse afin d’obtenir un résultat appréciable au printemps et de magnifiques couleurs en été. Il est aussi temps de cultiver des plantes vivaces qui alterneront avec les perce-neiges entrant maintenant dans leur phase de dépérissement.

Les plantes à racines nues

Toutes les plantes à racines nues peuvent être plantées en mars. Toutefois, elles risquent de ne pas prendre si vous vous y prenez deux ou trois jours avant ou après une vague de froid ou une gelée. Aussi, pensez à jeter un œil sur la météo. Si vous plantez dans une terre argileuse, évitez les lendemains de pluie intense. Attendez plutôt quelques jours. Après avoir planté, pensez à protéger vos nouveaux végétaux contre le froid, le vent ou l’eau. Ayez recours à des tuteurs.

Les rosiers

Cette période est idéale pour planter des rosiers et profiter de leur floraison dès les mois de mai et juin. En fonction de l’espace dont vous disposez et de son aménagement, vous avez le choix entre un grand nombre d’espèces. Optez pour les variétés à fleurs groupées, faciles à entretenir puisqu’elles ne nécessitent pas une taille régulière. Vous n’aurez pas à effectuer de traitement particulier. Vous pourrez vous tourner vers les rosiers arbustifs qui peuvent atteindre 1,50 m de haut et que vous associerez à d’autres arbustes pour en faire une haie de couleurs et créative.

Les bulbes

Faites le tri entre les perce-neiges qui commencent à faner et ceux qui continuent à offrir un bel aspect. La place ainsi laissée vide permettra de planter les bulbes, notamment celles qui offrent une bonne résistance au froid, comme les glaïeuls, les crocosmias et les lis. Pour les protéger et offrir un bon drainage, commencez par déposer une couche de graviers ou de sable dans le fond du trou. Déversez-y ensuite une nappe de terreau suffisamment décomposé avant de planter le bulbe.

La pelouse

Pour profiter des premiers rayons du printemps et de la douceur de l’été sur une belle pelouse, plantez le gazon dès la fin mars. Commencez par préparer le terrain. Retirez les cailloux qui rendent le terrain inégal et infertile. Versez ensuite l’engrais et ratissez la terre afin d’obtenir une bonne aération. Ici aussi, il est question d’observer la météo, car dès que le mercure monte au-dessus de 10°C, un apport d’engrais azoté sera à effectuer sur votre gazon récemment planté.

jeudi 26 février 2015, par Romain Morillon