L’entretien du jardin en février

Le froid du mois de février est assez rude pour les plantes. De ce fait, il est primordial de bien entretenir le jardin durant cette période afin d’aider les fleurs, les arbustes et autres à affronter l’hiver. Il faut également connaitre les travaux à effectuer pour préparer le sol à l’arrivée du printemps.

Tailler et planter

À moins qu’il ne gèle, février est le bon moment pour tailler les arbres fruitiers et certains arbustes comme l’hibiscus, le buddléia ou encore l’indigoféra. Il s’agit de travaux d’entretien pour les arbres âgés et de coupe de formation pour les jeunes. La taille est aussi pratiquée pour renforcer la couleur, s’agissant d’espèces comme la spirée du Japon ou l’eucalyptus. Pour les plantes grimpantes et les mimosas, cette période se prête le mieux à la taille. Il en est de même pour les arbustes qui fleurissent en été. Si vous rêvez d’avoir des arbres à feuilles caduques dans votre jardin, il serait judicieux de les planter en février. On peut également envisager le recépage et le rabattage en février.

Traiter les arbres

La vulnérabilité des plantes liée au froid est un fait en hiver. Pour palier à la fragilité des arbres favorisée par l’humidité, un traitement est indispensable. Vous pouvez faire appel à un professionnel afin que ce dernier débarrasse votre jardin des mousses, des lichens, des parasites et autres maladies. Il existe aussi des solutions qui ont prouvé leur efficacité, comme l’huile blanche, le chaulage ou encore l’association soufre-bouillie bordelaise. Les bandes de glu sont radicales contre les insectes.

Se constituer une belle pelouse

C’est en février qu’il faut s’y mettre si l’on veut profiter d’une jolie pelouse au printemps. La condition idéale serait évidemment qu’il n’y ait pas de neige, ni de gel. Si ce critère est respecté, vous pouvez préparer la terre au semis. Pensez ensuite à aérer le sol et à labourer. Dans le cas où une pelouse existe déjà, l’entretien consiste à appliquer un traitement contre la mousse et à arracher les mauvaises herbes. Le sulfate de fer est radical contre les parasites de la pelouse. Il est possible d’envisager une tonte dès qu’il commence à faire beau. L’astuce est de ne pas couper trop court.

mercredi 17 février 2016, par Romain Morillon