Bachelot prône la mise en place d’indicateurs qualitatifs pour les maisons de retraite

Le gouvernement prévoit de mettre en place un site Internet visant à annoncer des indicateurs qualitatifs pour les maisons de retraite.

Maisons de retraite : un indicateur qualitatif, la solution idéale

Dans une interview accordée au Parisien qui s’est déroulée récemment, la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale Roselyne Bachelot a annoncé son projet de créer un site Internet dédié aux maisons de retraite. L’objectif est de référencer l’intégralité de ces institutions en indiquant les tarifs proposés afin d’aider les particuliers dans le choix de l’établissement correspondant à leurs besoins et à leur budget. En effet, cette dernière se concentre depuis des mois sur la question de la dépendance et cherche le meilleur moyen de trouver la solution idéale pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées ainsi que leur encadrement. Ce portail sera destiné à servir de guide et d’outil de référence.

Le choix de la maison de retraite est un acte important étant donné que le bien-être, le confort ainsi que la sécurité de la personne âgée en dépendent. Le premier souci des Français repose sur la qualité du suivi de son état de santé. Ainsi, pour faciliter le choix de l’établissement, Roselyne Bachelot s’inspire des actions effectuées pour les hôpitaux, après avoir constaté les avantages dont bénéficient les particuliers. Elle prévoit ainsi de mettre en place un indicateur de qualité et de propreté. En quelques clics, les particuliers pourront avoir une idée de la qualité des services proposés par chaque maison de retraite. Ces mesures visent au renforcement de l’information concernant l’accès au service.

Maisons de retraite : les points essentiels pour un meilleur service

Grâce à ce portail, il sera désormais possible de se baser sur les critères les plus importants, à savoir les services de restauration, le nombre de personnels chargés d’encadrer les personnes âgées ainsi que les services visant à favoriser la lutte contre les maladies nosocomiales. Il est à noter que plusieurs outils ont déjà été créés, comme le site destiné à aider les particuliers dans leur recherche de l’EHPAD approprié ou Établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes. Sur cette plateforme proposée par Roselyne Bachelot, il sera possible de se repérer parmi la longue liste d’établissements opérant dans ce domaine spécifique, grâce aux informations données ainsi que les démarches à effectuer.

En se basant sur les mesures prises pour un meilleur suivi des indices de qualité et de propreté dans les hôpitaux, la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale prévoit également de mettre en place un outil permettant de s’assurer de l’hygiène des repas, de l’hygiène globale et du bon état des literies afin de proposer aux seniors une meilleure condition de vie. Afin de remédier contre la solitude, la perte de l’entourage, l’éloignement de la famille, ou le changement d’environnement entre autres, Roselyne Bachelot a demandé à Atanase Périfan de trouver le meilleur moyen de développer les solidarités de proximité. Ce dernier devra lui rendre son rapport dans les semaines à venir.

mardi 12 avril 2011, par Carole Mercier