La hernie hiatale des personnes âgées

L’estomac humain peut faire l’objet d’une déformation après des dizaines d’années de travail. En effet, il peut arriver qu’une partie de cet organe passe à travers l’hiatus du diaphragme. Il s’agit de ce fait d’une hernie hiatale.

Bien comprendre la hernie hiatale

D’une manière générale, c’est l’extrémité supérieure de l’estomac qui traverse l’orifice oesophagien. Ce passage peut être permanent, comme il peut être intermittent. Un tel phénomène se présente lorsque les dispositifs de fixation naturels de la poche stomacale n’assurent plus leur fonction comme il se doit. La partie haute de l’estomac quitte donc petit à petit l’abdomen pour atteindre le thorax. Pour des cas plus graves, c’est vraiment la grosse protubérance de l’estomac qui traverse l’orifice du diaphragme, et ce, sans déplacement remarquable du cardia et du bas œsophage. La hernie hiatale peut être causée par un surpoids, une augmentation de pression dans l’abdomen, un traumatisme, ou une malformation congénitale.

Comment se manifeste la hernie hiatale ?

D’une manière générale, tout commence un reflux gastro-oesophagien, accompagné de brûlures intenses et des impressions permanentes d’étranglement. Une sensation de fatigue permanente peut aussi être observée à cause de la distension des microvaisseaux qui se trouvent au niveau de la paroi de l’estomac. Comme la hernie hiatale peut causer des vomissements de sang, il peut donc arriver que la personne souffre en même temps d’une anémie. En plus des contractions fréquentes entre les poumons, elle peut aussi être victime d’une thrombose veineuse au niveau de ses membres inférieurs.

Les moyens de prévention de la hernie hiatale

La meilleure manière de préserver une bonne santé gastrique est d’adopter une meilleure hygiène de vie. Ainsi, au lieu de prendre deux ou trois repas par jour, essayez de répartir cette même quantité de nourriture en six prises à intervalles égaux. Les épices, le café, les boissons gazeuses, le vinaigre, et l’alcool sont à bannir de l’alimentation. Et bien que cela ne semble pas logique, sachez qu’il n’est pas conseillé de prendre une sieste après le déjeuner. Il est préférable d’attendre au moins une heure avant de s’allonger au lit après le repas. Cela est aussi valable après le dîner. Ne dormez jamais sans oreiller et évitez de porter des gaines ou des corsets lorsque vous sortez. C’est votre estomac qui en paiera le prix.

lundi 8 août 2011, par Romain Morillon