Nouveaux établissements destinés aux seniors à Epinay-sur-Seine

A Epinay-sur-Seine, les seniors sont à l’honneur à travers la mise en place de deux structures destinées à l’accueil des personnes âgées. Il s’agit de deux bâtiments complémentaires réservés aux EHPA et aux EHPAD.

Logements destinés aux seniors à Epinay-sur-Seine, un projet d’envergure

Situés à Epinay-sur-Seine dans le département de la Seine-Saint-Denis, deux nouveaux bâtiments pour les seniors ont ouverts leurs portes le 2 novembre dernier. Spécialement construites pour les personnes âgées ces deux structures se divisent en deux catégories. La première a pour rôle d’accueillir les seniors encore valides ou EHPA, tandis que la seconde a été spécialement conçue pour les personnes souffrant d’une perte d’autonomie ou EHPAD. Même si elles sont indépendantes, les deux structures partagent toutefois des espaces communs, permettant aux seniors de communiquer entre eux.

Côté organisation, deux associations différentes gèrent chaque établissement. Les retraités valides sont abrités au sein du foyer Saint-Saëns, une structure sous la direction du CCAS. Quant aux seniors touchés par une perte d’autonomie, ils sont placés dans la maison de retraite Arpage Jacques Offenbach, administrée par l’ARPAD, une association caritative, spécialisée dans la résidence pour les seniors dépendants. Les deux structures se trouvent non loin du centre ville, ce qui permet aux résidants et à leur famille de goûter pleinement aux infrastructures et à l’animation de la ville. Ce projet est le fruit d’un partenariat étroit entre plusieurs entités allant de l’Etat aux institutions regroupant des retraités.

Logements d’Epinay-sur-Seine, la structure pour les EHPAD

Baptisée Arpage Jacques Offenbach, la structure pour les personnes âgées dépendantes à Epinay-sur-Seine répond à tous les besoins des seniors souffrant d’une perte d’autonomie. Ce grand bâtiment comprend, au total, 55 studios. Ceux-ci sont regroupés en cinq catégories respectives. Ce centre accueille les seniors présentant des troubles de dépendances physiques ou psychiques. Son objectif est d’intégrer ces personnes dans la vie sociale, par le biais d’un important soutient physique et moral. Loin des hébergements de certaines anciennes formules de maisons de retraite, les studios se montrent ici, à la fois lumineux et aménagés selon la tendance du moment. Des équipements sophistiqués sont intégrés en fonction du degré de dépendance des occupants.

Par ailleurs, le jardin entourant les deux structures permet aux résidants de se promener librement dans un environnement à l’abri de la pollution. Conformément aux objectifs de l’Arpad, les personnes âgées sont prises en charge, individuellement, si leur cas le nécessite. Suite à la demande des initiateurs de ce projet, le Conseil général et l’Arpad viennent de signer un accord relatif à l’habilitation des deux structures pour bénéficier d’une aide sociale départementale. Dans certains cas, les résidents peuvent souscrire et bénéficier d’autres aides sociales personnalisées comme les APL, aides personnalisées au logement, ou APA, allocations personnalisées d’autonomie.

mardi 23 février 2010, par Carole Mercier