Comment faire face au décalage horaire ?

Vous allez effectuer un long voyage dans un pays étranger ? Comment profiter pleinement de votre séjour sans avoir à faire face au fameux décalage horaire ? Tous nos conseils.

Le décalage horaire : quels sont les symptômes ?

Partir loin de son pays d’origine engendre un dysfonctionnement automatique de l’horloge biologique . Selon les spécialistes, les voyageurs qui doivent franchir plusieurs fuseaux horaires avant d’atterrir dans le pays de destination connaissent un traumatisme chronobiologique. En effet, le corps n’est pas adapté pour aller plus vite que le rythme de la lumière du soleil qui oscille autour de la terre. Il est donc tout à fait normal que les passagers ressentent des dysfonctionnements tels que les perturbations de sommeil, le manque d’appétit, la baisse d’énergie et des désordres psychologiques mineurs. Cependant, sachez que tous les voyages en direction du nord ou du sud de la planète traversent peu de décalage horaire. Ainsi, si vous décidez de partir en expédition en Afrique, soyez sans crainte : il vous suffira de vous adapter au climat et au changement d’habitudes de vie. En revanche, pour les destinations asiatiques et américaines notamment, des changements se feront ressentir. En effet, la distance et le rythme du soleil changent énormément par rapport à l’Europe.

Le décalage horaire : des conseils pour voyager sereinement

D’après le Docteur Pérémarty, médecin diplômé de la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil, lors d’un long voyage, le corps se fatigue et tous les paramètres normaux de l’organisme sont perturbés tels que la gestion de la température, la production d’hormones ou le rythme du sommeil. Ainsi, si vous voyagez à Pékin, votre corps ne s’adaptera pas directement aux horaires. En revanche, il restera au rythme de Paris pendant plusieurs jours ! Pour éviter cela, ayez recours aux moyens naturels que sont la sieste et le sommeil ! Mais quelles que soient les capacités de récupération individuelles, la synchronisation de l’horloge biologique nécessite quelques jours pour que le cycle du sommeil revienne à la normale. Comptez environ 15 jours pour l’ajustement de la température corporelle.

Le décalage horaire : tout à fait gérable...

Il est important de bien dormir avant d’effectuer un long voyage. De même, une alimentation saine et équilibrée vous évitera une grosse fatigue. À bord, buvez beaucoup d’eau afin d’éviter la déshydratation, et mettez-vous à l’aise : un bon coussin, un masque et une sieste vous feront le plus grand bien. Abstenez-vous de consommer des boissons alcooliques, de la caféine et de somnifères. Arrivez de préférence le soir dans votre pays d’accueil afin de vous coucher la nuit et être au top de sa forme le lendemain. Les « somnicaments » vous permettront de faire face au décalage horaire. Il s’agit de la sieste, la lumière, la chaleur, le plaisir, les repas et le contact social. Si vous comptez rester longtemps, vous devrez vous adapter aux cycles du pays. En revanche, si la durée de votre séjour est courte, il est conseillé de ne pas changer vos habitudes et de demeurer sur le fuseau horaire de votre pays d’origine.

vendredi 17 juin 2011, par Carole Mercier