Les fleurs de la fraternité pour que les seniors se sentent moins isolés

Des bénévoles vont rééditer le 1er octobre prochain, leur action commencée en 2009. Ils distribueront des « fleurs de la fraternité » pour que les seniors se sentent moins isolés.

Une première édition réussie en 2009

Pour que les seniors se sentent moins isolés, près d’un millier de bénévoles intégrant l’Association des petits frères des pauvres ont procédé en 2009, durant la Journée internationale des personnes âgées, à une distribution de fleurs à l’intention des personnes du troisième âge. Face au succès de l’opération et au réconfort qu’ils ont pu apporter aux personnes rencontrées, ils comptent recommencer leur action le vendredi 1er octobre prochain et vont distribuer des « fleurs de la fraternité ».

L’action qui va mobiliser les équipes de bénévoles pendant cette journée sera organisée sous l’égide des Nations-Unies. Il s’agit de faire cadeau d’une fleur à toutes les personnes de bonne volonté qui prendront l’engagement de les offrir, à leur tour, à un individu âgé pauvre ou solitaire. L’objectif étant de rompre, au moins pendant un jour, la solitude de certains seniors et de leur fournir un peu d’affection. La vocation de l’association étant d’accompagner les personnes du troisième âge qui ne disposent que de faibles revenus et ceux qui sont isolés.

Sensibiliser le public et apporter du réconfort aux seniors

Force est de constater que les personnes âgées victimes d’une perte d’autonomie et de mobilité sont parfois mises à l’écart. Leur situation est devenue précaire et elles souffrent, souvent, d’une grande solitude. Pour que ces seniors se sentent moins isolés, ne se replient plus sur eux-mêmes et retrouvent une partie de leur dignité et de la joie de vivre, cette association a pris l’initiative d’organiser cette journée à leur intention.

En 2009, les bénévoles ont envahi les marchés, les places publiques, les rues et les gares des grandes villes françaises pour distribuer plus de 30.000 roses. Une action similaire a aussi été entreprise par les antennes locales établies aux États-Unis, en Pologne, en Irlande, au Canada et en Espagne. L’objectif étant de sensibiliser le public sur la situation précaire d’une certaine marge des seniors et de leur offrir des fleurs, ce jour-là, pour qu’ils se sentent moins isolés. L’initiative a rencontré un tel succès, d’où l’intention des organisateurs de la rééditer le 1er octobre prochain.

lundi 13 septembre 2010, par Romain Morillon