Le sel, à consommer avec modération

Le sel est un élément indispensable à l’organisme, à condition qu’il soit consommé avec modération. De nombreuses études ont démontré que de nombreuses personnes en consomment inconsciemment en excès. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sel et sa consommation.

Les dangers d’un excès de sel

Le sel contribue sans conteste au bon fonctionnement du cerveau et se trouve impliqué dans le processus de contraction musculaire. Cependant, consommé à forte dose, il devient dangereux pour la santé.

Le premier danger lié à une forte consommation de sel est l’hypertension artérielle. Si vous avez des problèmes de tension, il vaut donc mieux ne pas en abuser.
À cela s’ajoute une influence sur la pression artérielle qui risque de s’élever et d’entraîner des accidents cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux,…). D’autres maladies, telles que le cancer de l’estomac ou encore l’ostéoporose peuvent également être causées par un excès de sel. Alors, mieux vaut être vigilant !

L’excès de sel à l’origine d’une mortalité importante dans le monde

Une étude axée sur le danger que représente l’abus de consommation de sel a récemment été initiée par des chercheurs d’une grande université américaine. Cette étude a notamment permis de faire ressortir que chaque année, plus de 1,5 million de décès sont enregistrés suite à une surconsommation de sel. Un résultat qui tire la sonnette d’alarme !

Le besoin en sel de notre organisme s’élève à 2 grammes par jour. Mais il semblerait que cette dose ne soit pas respectée, la consommation moyenne quotidienne par personne relevée au cours des recherches étant de 3,95 grammes.

Comment préserver sa santé ?

Généralement, une alimentation à base de produits frais non transformés, tels que les fruits nature et légumes, les viandes, les œufs, le lait, etc, même sans ajout de sel suffit largement pour couvrir nos besoins journaliers.

Voici quelques conseils pour éviter tout excès. Il est préférable de ne pas mettre de salière sur la table, histoire d’éviter toute tentation. Attention également à ne pas ingurgiter trop d’aliments salés au cours d’une même journée. Et pourquoi ne pas épicer légèrement vos plats pour relever le goût sans devoir y mettre beaucoup de sel ?

Dernier conseil et non des moindres : ne jamais saler vos plats à la cuisson ! Faites-le uniquement après la préparation.

mercredi 10 septembre 2014, par Romain Morillon