Prendre de la hauteur avec l’escalade

L’escalade est un sport qui se pratique aussi bien en salle qu’en extérieur. Et si vous essayez ce sport qui maintient le corps et le mental ?

Le principe de l’escalade

L’escalade consiste à évoluer sur une surface verticale en utilisant essentiellement les mains et les pieds. Appelée autrefois varappe, son but est d’atteindre le sommet d’une paroi, d’un mur ou d’une falaise. Pratiquée en salle, il s’agit d’escalader un mur artificiel qui imite une paroi rocheuse. En plein air, l’escalade consiste à gravir des sites naturels. Il peut s’agir de simples blocs de roches de quelques mètres de hauteur ou carrément des falaises de plusieurs dizaines, voire centaines de mètres. On répertorie deux sortes d’escalade : l’escalade libre au cours de laquelle le grimpeur ne se sert que des prises naturelles pour évoluer, et l’escalade artificielle qui nécessite tout un équipement. C’est ce deuxième type qui offre le plus de sécurité, surtout pour des amateurs. Dans tous les cas, en salle ou en plein air, un professionnel est à vos côtés.

Ce qu’il faut pour l’escalade

Un bon grimpeur se doit d’avoir la tenue et les équipements adéquats. En ce qui concerne les vêtements, un pantalon et un t-shirt suffisent. Pour les pieds, les magasins de sport proposent des chaussons spécialement adaptés à la pratique de l’escalade. Ils moulent parfaitement les pieds et leurs semelles sont étudiées pour une parfaite adhérence. L’équipement d’un grimpeur se compose de quelques éléments. Le baudrier sert de lien avec la corde et relie les cuisses à la taille. La corde en question est légèrement élastique pour pouvoir absorber les chocs. Les deux mousquetons reliés à une sangle sont les dégaines. Ils contribuent à la progression. Un descendeur aide aux freinages. Enfin, pensez à vous munir d’une magnésie. Cette poudre synthétique absorbe la transpiration des mains pour qu’elles adhèrent bien aux prises et appuis. Enfin, le dernier élément et non le moindre, le casque. Il est recommandé pour se protéger d’éventuelles chutes d’éléments de la paroi, tout au long de l’ascension.

Les bienfaits de l’escalade

Comme tous les autres sports, l’escalade apporte son lot de bienfaits, sur le plan physique et sur le plan moral. Mentalement, il contribue à un dépassement de soi. En effet, escalader donne l’envie d’aller toujours plus au-delà de ses limites. De plus, cet exercice sportif dope considérablement la confiance en soi. Sur le plan physique, il donne avant tout des bras d’acier. Comme cette partie du corps est la plus sollicitée, elle gagne en puissance. Le dos aussi devient plus solide car les mouvements et les positions adoptées le mettent à contribution. Il assure l’équilibre et le tronc n’en devient que plus rigide. Le troisième point d’action de l’escalade est la ceinture abdominale. Les muscles qui entourent le bassin sont soumis à des efforts constants. La ceinture abdominale est donc renforcée. Enfin, les doigts et les orteils sont plus solides. Ils travaillent tout au long de l’ascension en permettant d’assurer les prises.

vendredi 1er octobre 2010, par Carole Mercier