Comment entretenir le Feijoa ou goyavier du Brésil ?

Si vous voulez inviter l’exotisme chez vous, adoptez le Feijoa ou goyavier du Brésil. Cette plante vous réserve plein de surprises. Vous apprécierez ses fruits au goût indéfinissable qui se trouve à mi-chemin entre ceux de la goyave, de la fraise et de l’ananas. Quelques gestes d’entretien sont indispensables pour obtenir des beaux fruits.

Autour du goyavier du Brésil

Le goyavier du Brésil est un arbuste particulièrement prisé par les amateurs de fraîcheur et de goût exotique. Il s’agit d’une plante exotique très rustique connu sous le nom de feijoa dans son pays d’origine, en Amérique du Sud. Le goyavier du Brésil est un acca sellowiana, issu de la famille des myrtacées. Il est cultivé pour ses fruits aux allures de petits avocats au goût acidulé : un cocktail d’ananas, de goyave et de fraise.

Le goyavier du brésil possède un feuillage persistant de couleur verte-gris et des jolies fleurs rafraîchissantes. Son écorce rouge contribue au charme de la plante. Tant de raisons pour dire qu’il s’agit d’un arbre à délices mais aussi un élément de décoration exotique pour votre jardin.

Exposition, quelques exigences

De par son origine exotique, le goyavier du Brésil a des exigences spécifiques en termes de milieu de culture. Cette plante rustique a, en effet, gardé son affection pour la chaleur et a besoin des rayons du soleil pour bien se développer. Le feijoa se plante idéalement dans le jardin mais il peut également être cultivé en pot, sur le balcon ou la terrasse. Il ne s’agit cependant pas d’une plante d’intérieur, toutefois il est conseillé de le placer bien à l’abri par temps de grand froid. En ce qui concerne le sol, le goyavier du Brésil apprécie les terres bien drainées et s’adapte très bien à des sols neutres légèrement acides.

Des tailles selon vos préférences

Pour obtenir des beaux spécimens de goyavier du brésil et pour optimiser les récoltes, la taille est une opération incontournable. Si vous souhaitez obtenir des beaux fruits pour des séances de dégustation, une petite coupe est utile vers la fin de l’hiver. La taille vous permet d’aérer le feuillage et d’optimiser la croissance des fruits. Si, par contre, vous avez choisi de cultiver le goyavier du Brésil pour en faire une haie, la taille est facultative. Laissez-le grandir au fur et à mesure sous le soleil. En période de floraison, de jolies fleurs viendront apporter de la couleur à votre jardin.

mercredi 28 mars 2012, par Hélène André