Comment lutter contre les engelures ?

Durant la saison froide, les seniors sont particulièrement exposés aux problèmes d’engelures. Voici quelques conseils qui vous permettront de lutter contre ces douloureuses lésions cutanées.

Engelures : des précautions à prendre

Les engelures qui sont engendrées par une mauvaise circulation du sang attaquent particulièrement les extrémités des membres, sur le dos des pieds et des mains. Elles peuvent également apparaître au niveau des pommettes, des oreilles, du nez ou des chevilles. Cette pathologie est généralement indolore tant que vous êtes encore exposé au froid. Les gelures ne se manifestent que lorsque vous retrouvez la chaleur de votre logement. Les parties atteintes gonflent rapidement et prennent une teinte rougeâtre. Elles commencent alors à démanger.

La première précaution pour éviter les engelures consiste à activer votre circulation sanguine. En hiver, massez-vous les mains avec une crème grasse de protection. Chaque soir, faites des bains de pieds. Alternez le froid et le chaud pour stimuler votre appareil circulatoire. Vous pouvez également vous faire prescrire des médicaments veinotoniques. L’efficience de ces substances est toutefois variable d’un sujet à l’autre. La phytothérapie, comme l’usage du marron d’Inde, de la vigne rouge ou du lierre grimpant, peut aussi donner de très bons résultats.

Engelures : se protéger les mains et les pieds

Pour lutter contre les engelures, protégez-vous les mains et les pieds contre les agressions du froid. À chaque fois que vous devez sortir, enfilez deux paires de gants, dont une en soie et l’autre en laine. La première absorbera l’humidité. La seconde exercera une barrière contre le froid. Si vous programmez de partir en haute montagne, pensez à vous munir de chaufferettes. Ces articles sont disponibles dans la plupart des magasins de sport. Pour protéger vos orteils, optez pour le port de 2 paires de chaussettes, en laine et en coton.

Dans le cas où des engelures apparaîtraient encore malgré toutes ces précautions, entourez les zones atteintes avec une serviette imbibée d’eau chaude et massez-les doucement. L’objectif consiste à ramener ces parties douloureuses à une température normale, d’une manière progressive. Pour amenuiser l’inflammation et les démangeaisons, vous pouvez recourir à des remèdes très simples. Vous pouvez appliquer de l’huile d’olive mélangé à du suc d’oignon, de la crème au calendula ou du paracétamol sur les gelures. Toutefois, si la peau devient blanche et perd toute sensation, vous êtes en présence de lésions profondes pouvant nécessiter une hospitalisation.

lundi 23 janvier 2012, par Romain Morillon