Les précautions à prendre face aux e-mails frauduleux

De plus en plus de seniors adoptent Internet et trouvent même plaisir à surfer sur la toile. Ils constituent, cependant, les cibles privilégiées des arnaqueurs. Voici donc les précautions pour ne pas vous faire piéger par les e-mails frauduleux.

Les e-mails frauduleux, une pratique qui se développe sur la toile

Le développement des ventes en ligne présente de nombreux avantages pour les seniors. Pour ceux qui ont des difficultés à se déplacer, il s’agit de la formule idéale pour faire des acquisitions. D’ailleurs, comme ils disposent de tout leur temps pour établir des comparaisons de prix, ils sont ainsi heureux de réaliser de bonnes affaires, sans quitter le confort de leur logement. Malheureusement, le nombre des escrocs sur la toile croît aussi et ils ciblent surtout les personnes âgées.

Il convient de prendre des précautions face aux e-mails frauduleux qui peuvent engendrer d’énormes problèmes pour les seniors qui passent beaucoup de temps à naviguer sur Internet. Bon nombre d’entre eux ne sont pas assez méfiants et représentent une proie facile pour les arnaqueurs. Leur manigance consiste surtout à envoyer des courriels en prétendant qu’ils sont issus de sociétés très réputées, comme Tripledeal, eBay ou Paypal, ainsi que d’autres adresses bien connues dans l’univers du commerce en ligne.

Les précautions à prendre

Dans la plupart des cas, ces e-mails frauduleux orientent leurs destinataires vers un site paraissant au-dessus de tout soupçon, similaire à celui que le navigateur a l’habitude de visiter. Là, il leur est demandé de fournir des informations personnelles et confidentielles, notamment leurs coordonnées bancaires, le numéro de leur carte de crédit et parfois même le mot de passe de leur compte utilisateur. Si vous êtes en présence de ce type de courriel, il est vivement conseillé de ne pas y répondre.

Voici quelques astuces qui vous permettront de détecter rapidement un e-mail frauduleux et de prendre vos dispositions en conséquence.

- En premier lieu, il s’agit de vérifier l’adresse du correspondant sur la ligne « De ».
- Ne jamais ouvrir la pièce jointe qui est susceptible de renfermer des virus ou des logiciels espions.
- Lire attentivement le texte et se méfier des caractères spéciaux, des problèmes d’affichage, des mots en langue étrangère ou des traductions aléatoires.
- Se méfier des salutations génériques.
- Ne pas se précipiter et bien vérifier les liens vers lesquels les e-mails vous redirigent.

mardi 19 avril 2011, par Romain Morillon