Les éléments nutritifs essentiels aux plantes

Les éléments nutritifs sont essentiels au bon développement des plantes. Ils influent sur la qualité, la quantité et la durée de la récolte. Il est donc fondamental de bien nourrir vos plantes. Voici les éléments nutritifs dont ces derniers ont besoin.

L’apport en azote ou N

L’azote est un des principaux agents de synthèse chlorophyllienne. En cas de carence en azote, les feuilles de la plante se décolorent ou prennent une couleur jaune. Cela peut même causer un arrêt graduel du développement de la plante. En trop grande quantité, l’azote est susceptible de réduire la résistance d’une plante face à une maladie et d’accélérer la croissance. Pour fournir de l’azote à ses plantes potagères, on peut notamment utiliser le sang sec, la poudre d’os, l’émulsion de poisson, l’engrais animal, les tontes de gazon ou encore les composts composés de feuilles.

L’apport en phosphore ou P

Le phosphore est la base même du système nerveux des plantes et il contribue à la formation des racines, des fruits et des tiges. Il augmente la résistance de la plante aux maladies et au froid. En cas de carence en phosphore, la plante pourrait avoir une croissance générale retardée et une grande coloration des feuilles ainsi qu’un dessèchement à leur extrémité. L’apport en phosphore peut être assuré avec du phosphore broyé, de la poudre d’os, des composts composés de feuilles.

L’apport en potassium ou K

Le potassium permet de bien former l’ensemble « musculaire » de la plante et favorise sa résistance aux maladies. Le potassium contribue également à l’accumulation des éléments de réserve comme l’amidon et le sucre. En outre, cet élément nutritif favorise le goût, la couleur et la forme des plantes. Il permet de mieux conserver ces derniers. En cas de déficience en potassium, les feuilles de la plante pourraient virer au brun-rouge. Pour fournir du potassium aux plantes, on peut leur apporter des algues, des cendres de bois ou encore du compost à base de feuilles.

L’apport en calcium ou Ca

Le calcium contribue au bon développement des tiges et à la bonne pousse des fleurs. En cas de carence, les feuilles nouvelles pourraient subir une malformation. Les bourgeons pourraient en plus brunir et tomber tandis que la plante dépérit petit à petit. Pour un apport en calcium, on peut utiliser de la cendre de bois, du compost à base de feuilles, des coquilles d’œuf broyées ou encore des coquillages.

dimanche 21 août 2011, par Hélène André