Les alicaments sont-ils efficaces ?

Une huile anticholestérol...Des yaourts au bifidus actif... Les alicaments en France constituent un sujet à controverse.

Qu’est-ce qu’un alicament ?

Alliage des termes « aliment » et « médicament », l’alicament est défini comme un aliment aux vertus curatives. Il est aujourd’hui présent sur le marché français, produit par plusieurs grandes marques du secteur alimentaire pour ne citer que Nestlé et Danone. Selon les fabricants, ce type de produits renferme des éléments qui préviennent ou contribuent au traitement de certaines maladies. Parmi les alicaments les plus connus, on retrouve le lait enrichi en calcium, l’huile anticholestérol, les jus de fruits multivitaminés, les œufs garnis d’oméga 3 ou encore les yaourts additionnés de bifidus actif. D’autres éléments viennent s’ajouter à ces composants désignés comme substances médicales, telles que le fer et les oméga 6.

Ainsi, on accorderait aux alicaments les vertus de solidifier les os, de rajeunir le cœur ou encore d’éliminer le mauvais cholestérol. D’autres encore sont cités comme améliorant le transit intestinal ou équilibrant la flore intestinale, contenant une faible teneur en graisse, enrichis en fibres ou encore sans sucre ajouté. Ces produits également appelés « produits santé » se divisent en deux catégories. D’une part, les alicaments industriels et d’autre part, les alicaments naturels. Dans cette dernière gamme, on retrouve par exemple le jus de canneberge qui traite les troubles urinaires ou encore l’ail cru qui fortifie le système immunitaire.

L’avis des professionnels de la santé sur les alicaments

Pour leur part, les alicaments industriels constituent un véritable sujet à controverse. Ils sont commercialisés suivant une réglementation rigoureuse depuis le début de l’année 2007. En effet, l’argument qui soutient l’idée selon laquelle l’alicament en question détient des bienfaits médicaux est contrôlé au niveau européen par l’Agence européenne de sécurité alimentaire. Toutefois, pour les professionnels de la santé, l’efficacité de ce type d’aliments révolutionnaires demeure incertaine. Selon certains médecins, certains alicaments sont susceptibles de réduire certains symptômes sans pour autant agir comme des médicaments.

En dépit de ces jugements, les professionnels de la santé et les producteurs sont d’accord sur un point : les alicaments ne sont pas nocifs en eux-mêmes. Toutefois, certaines mesures sont recommandées. Les alicaments ne doivent pas être consommés sans modération ni remplacer une alimentation saine et équilibrée ou encore notre activité physique habituelle. Autrement, certaines marques proposent des variétés de produits de ce type. Par exemple, la gamme d’alicaments de Nestlé renferme des compléments alimentaires spécialement conçus pour les seniors. On y retrouve des boissons enrichies en protéines et en vitamine D, des produits qui préviennent les fractures et qui renforcent les muscles.

lundi 20 septembre 2010, par Carole Mercier