Route des vacances : quelques conseils pour faire des économies

Les dépenses imprévues peuvent grever sérieusement le budget alloué aux vacances. Voici des conseils utiles pour faire des économies.

Les principaux facteurs de dépenses

Les pannes et les bouchons sur les autoroutes sont les principaux facteurs de dépenses imprévues sur la route des vacances. Il convient donc de réviser votre voiture avant votre départ. Pensez surtout à vérifier le système de freinage, le niveau d’huile, du liquide de refroidissement ainsi que la pression des pneus. Un contrôle des ampoules des phares et une vidange s’avèrent également indispensables pour pallier à tout éventuel aléa. De telles précautions vous éviteront de recourir aux services d’un dépanneur.

Que ce soit à l’aller ou au retour, les routes sont très chargées en week-end. Si vous souhaitez économiser du carburant, vous devez éviter les embouteillages et anticiper votre départ. Dans les deux sens, pour un vendredi après-midi, 17h est l’heure où les autoroutes sont les plus encombrées. Pour un samedi, il est vivement conseillé de partir avant 11h si vous allez en direction du Sud ou de l’ouest de la France. Pour vous épargner des bouchons, évitez les autoroutes. En empruntant les petites routes, vous roulerez moins vite. En plus, il n’y a aucun péage à payer.

D’autres astuces pour faire des économies

Si vous ne voulez pas alourdir votre facture carburant, veillez au respect des limitations de vitesse. Coupez le moteur à chaque fois que vous vous arrêtez, que ce soit pour une petite halte ou pendant les embouteillages. En faisant un tri judicieux de vos bagages avant le départ, vous éviterez de surcharger la voiture. Pensez également à utiliser aussi souvent que nécessaire le frein moteur et pour refaire le plein, privilégiez les stations implantées en dehors des autoroutes.

Vous ferez des économies non négligeables en préparant à l’avance les goûters pour la route. Préparez ou achetez à l’avance les sandwiches, les viennoiseries, les chips et les barres chocolatées pour les petits creux sur la route. En prenant cette précaution, vous ne risquez pas de multiplier vos petites dépenses et de dépasser au final le budget alloué à l’alimentation durant les vacances. Il y a en effet une très grande différence de prix entre les produits vendus dans les hypermarchés et ceux des boutiques se trouvant à proximité des autoroutes. Le coût d’un sandwich peut facilement passer du simple au double.

samedi 9 août 2014, par Romain Morillon