École de DJ sur exemple de Mamy Rock

Lisa Bueno, Disc Jockey brésilienne de 28 ans a pris l’initiative d’ouvrir sa propre école de DJ. Et pas n’importe laquelle, puisque celle-ci dédie entièrement ses programmes d’enseignements de DJ aux seniors.

Des DJs de plus de 60 ans dans une école

« I’m no granny, I’m a DJ », littéralement : « Je ne suis pas une grand-mère, je suis DJ », tel est le nom de cette formation totalement hors du commun. Actuellement, 8 élèves se sont inscrits aux cours. L’idée peut surprendre, mais elle n’est pourtant pas fantaisiste. En effet, un électricien de 62, Nilson Cotrim anime déjà les clubs de São Paulo avec un certain succès depuis 4 ans. Malgré son expérience, ce DJ a choisi de venir se perfectionner dans cette école. Il va jusqu’à déclarer que peu importe l’âge, le plus important est de faire ce qui nous plaît.

Les autres étudiants incluent une femme agent immobilier adepte du jazz et de la samba, ainsi qu’un éminent professeur universitaire dont les projets futurs sont clairement de tenir les platines, une fois que l’heure de la retraite aura sonné. Les deux étudiants ont respectivement 66 et 63 ans. La preuve, s’il en fallait une, qu’il n’est jamais trop tard pour apprendre une nouvelle discipline et se faire plaisir. L’école a effectué sa première rentrée en juin dernier. Au-delà de la satisfaction d’apprendre, il apparaîtrait que nombre d’élèves souhaitent sérieusement embrasser une carrière professionnelle, à l’issue de leur formation.

L’influence apportée par Mamy Rock à l’école de DJ

La DJ Ruth Flower, plus connue sous son nom de scène « Mamy Rock », est le modèle qui a donné à Lisa Bueno l’impulsion pour créer son école. La DJ britannique de 70 ans n’a pas fini d’étonner. Cette dernière se produit régulièrement dans les lieux publics français. À l’origine, cette Anglaise de nature extravertie et passionnée de chant avait simplement assisté à la fête d’anniversaire de son petit fils, dans une discothèque londonienne. Séduite par l’ambiance, elle déclara, tout d’abord en plaisantant, qu’elle pourrait très bien s’essayer au métier de DJ.

Une plaisanterie qui n’a pas tardé à devenir un véritable projet professionnel. Aidée d’un producteur français et de toute une équipe, la Mamy Rock a été formée et n’a pas tardé à être sollicitée de partout. Sa première prestation de grande envergure a eu lieu à l’édition 2009 du Festival de Cannes, devant un public riche en personnalités comme Lenny Kravitz etMariah Carey entre autres. Après sa consécration au sein des célébrités, la DJ de 70 ans a sorti son tout premier single intitulé « Still Rocking » en juillet dernier.