Comment choisir l’éclairage du jardin ?

L’éclairage du jardin doit tenir compte de l’aspect esthétique et l’aspect technique. Grâce au dispositif installé, on peut profiter plus longtemps de l’espace que l’on a aménagé à l’extérieur. Mieux encore, on crée un jardin romantique à souhait qui se dévoile en toute beauté lorsque le soleil s’est couché.

Choisir l’éclairage du jardin

Il est possible d’arrêter votre choix entre plusieurs types d’éclairage pour le jardin. Il y a la traditionnelle ampoule à incandescence, l’ampoule à économie d’énergie, l’halogène ou encore l’ampoule LED. Cette dernière constitue une solution particulièrement intéressante pour l’extérieur. Les caractéristiques qui font qu’elle soit boudée en intérieur, en l’occurrence sa faible puissance et sa lumière insuffisamment chaleureuse, la rendent plus intéressante pour le jardin. On l’apprécie pour sa moindre consommation d’énergie et la faible quantité de chaleur qu’elle dégage.

Les adeptes du développement durable apprécieront les dispositifs faisant appel à l’énergie solaire. Ils s’installent aisément du fait de l’absence de fils. Ces luminaires présentent l’avantage d’être autonomes et économiques.

Quel que soit le dispositif choisi, il faut éviter les éclairages trop forts. Ceux-ci ne doivent, par ailleurs, pas être installés trop près des feuilles sous peine de brûler ces dernières.

Obtenir le plus bel effet

Pour créer une belle ambiance dans le jardin, il vaut mieux miser pour les lumières douces. Pour obtenir un superbe effet, il n’y a rien de tel que les éclairages de balisage permettant de délimiter différentes zones du jardin. On optera pour des éclairages installés au ras du sol voire encastrés dans le sol. Ils pourront border une allée ou un parterre de fleurs. Pour apporter un peu de couleurs au jardin, rien ne vaux les ampoules LED. Du côté du balcon ou de la terrasse, on peut mettre en place des appliques murales.

Eclairer le jardin, c’est aussi installer des lumières dans les plantes, plus exactement dans les arbres. On peut placer un projecteur à la base de ces derniers. Si leur feuillage est peu épais, on peut opter pour un éclairage interne et encastrer une lumière non loin du tronc. Pour ce qui est des massifs, l’éclairage diffus est recommandé. Le dispositif devrait pouvoir être déplacé au gré des saisons et mettre en valeur les plus belles feuilles et fleurs.

jeudi 16 février 2012, par Hélène André