Attention à la déshydratation

Avec l’arrivée des beaux jours, nous devons veiller à la déshydratation. Voici quelques saines habitudes à prendre pour l’éviter.

La déshydratation plus fréquente avec l’âge

Avec l’âge, la teneur en eau de notre corps diminue passant de 60% en moyenne chez l’adulte à 45-55% après 55 ans. Il est donc important de continuer à boire une quantité suffisante d’eau. Même si la sensation de soif diminue avec l’âge. Surtout si la personne ne s’alimente pas correctement et perd de l’énergie. Or, sans énergie et sans éléments essentiels, l’organisme s’affaiblit et assimile moins rapidement l’eau contenue dans les aliments. D’un point de vue physiologique, le fonctionnement rénal se détériore et avec lui la capacité de régulation des pertes en eau et en sel. Le capital en eau et en sel étant plus faible, la déshydratation est d’autant plus rapide et plus élevée. Ces facteurs se cumulent pour constituer un terrain particulièrement propice au processus de déshydratation.
Chez les personnes âgées, la déshydratation passe souvent inaperçue. Les causes sont nombreuses comme les traitements administrés dus aux insuffisances cardiaques, les diminutions d’apports liquides ou la fragilisation provoquées par les vomissements, diarrhées, fièvre... Face à de telles situations, il s’agit d’être vigilants afin de déceler le plus rapidement possible toute perte suspecte de poids, de vérifier que l’alimentation est régulière et équilibrée et que la quantité d’eau consommée est suffisante. Mais il est vrai qu’il n’existe pas encore de méthode fiable pour évaluer l’état d’hydratation des seniors.

Comment éviter la déshydratation ?

Quel que soit l’âge, les apports hydriques permettent de couvrir les évacuations normales dans les urines, la transpiration, la respiration. Pour compenser ces pertes en eau, une augmentation de 300 à 500 ml. Pour lutter contre les effets de la déshydratation, il est important d’évaluer chaque jour les quantités d’ eau absorbées : 1,5 litre à boire chaque jour soit l’équivalent de 8 verres d’eau. Pour déclencher le réflexe de boire, il faut toujours avoir une bouteille d’eau à portée de main. Il convient de prendre l’habitude de boire un grand verre à heures régulières au cours de la journée et de ne pas attendre d’avoir soif pour boire.
Notre organisme possède des systèmes de régulations très précis pour maintenir l’équilibre de la balance hydrique. Dès 1 à 2% de déshydratation, les performances physiques et intellectuelles commencent à décliner. De 4 à 6%, des maux de tête apparaissent, à 10%, les organes sont menacés. Pour améliorer l’apport quotidien en eau, pensez à privilégier les aliments riches en eau comme les légumes verts, les fruits et le fromage blanc. Eau minérale, aromatisée ou gazeuse, eau en pulvérisation, un glaçon pour hydrater l’intérieur de la bouche, café, thé, tisanes, boissons nutritives, comme le jus de fruit, les bouillons de légumes, les potages... tous les plaisirs vous sont permis pour satisfaire votre corps et le garder en bonne santé.

mardi 8 juin 2010, par Carole Mercier