Comment combattre la dépression chez les seniors ?

Pessimisme radical altérant la joie de vivre, la dépression peut être d’une violence rare chez certains seniors. Comment la prévenir efficacement ?

La dépression chez les seniors : causes et manifestations

La dépression est un trouble psychologique se caractérisant par un sentiment de lassitude incontrôlable à l’égard de la vie. Elle concerne plus de 3 millions de personne rien qu’en France. Les adolescents et les seniors sont les plus touchés par ce genre de trouble. La principale cause du trouble chez les seniors est la connotation négative que la plupart des gens lient à l’avancée de l’âge. En effet, la vieillesse est considérée par le plus grand nombre comme l’étape finale de l’existence terrestre. Nourris de ces idées négatives véhiculées par la société, certains seniors s’estiment être des fardeaux pour leurs proches.

La dépression chez les seniors se caractérisent par un sentiment de dégoût constaté pour la vie. Le senior se sent faible et inutile. A force de cultiver de telles idées, il finit par se négliger au point de ne plus se soucier de son bien-être. Alimentation, sport, sommeil, toutes les activités permettant le maintien de la santé lui apparaissent inutiles et vides de sens. Il se nourrit de désespoir et ne fait plus d’effort pour rendre sa vie meilleure. A cause de ce pessimisme radical, son système immunitaire s’affaiblit et il devient plus vulnérable aux maladies.

La prévention de la dépression chez les seniors

Le moyen le plus efficace de prévenir la dépression chez les seniors est avant tout la destruction des préjugés dévalorisants attribués à l’avancée de l’âge. Les seniors ont souvent tendance à regretter les jours heureux de leur jeune temps. Il est vrai que le corps s’affaiblit lorsqu’une personne gagne en âge. Seulement, le mental n’est pas obligatoirement affecté par les effets de la vieillesse. Les seniors doivent donc savoir s’estimer à leur juste valeur au lieu de se complaire dans le pessimisme. De plus, la vieillesse n’est pas une question d’âge, c’est en majeure partie une question de mentalité.

La participation de l’entourage est également très sollicitée dans la prévention de la dépression chez les seniors. Les seniors ont besoin de compagnie, notamment celle de leurs petits enfants. Les seniors ne doivent pas se complaire dans la paresse et la velléité. Il est important de rester actif et dynamique. Aussi, devenir membre d’une association à vocation humanitaire est par exemple important pour vaincre le sentiment d’inutilité. La dépression peut être vaincue grâce à l’optimisme et la force de caractère. L’assistance d’un thérapeute n’est utile que lorsque la dépression s’installe malgré le dynamisme constaté de la personne âgée.

vendredi 30 octobre 2009, par Carole Mercier