La campagne de dépistage du glaucome a démarré

Le glaucome est une maladie qui peut rendre aveugle. C’est l’une des premières causes de cécité en France. Cependant, diagnostiqué à temps, il peut être soigné. La campagne de dépistage a commencé le 8 mars 2015. Alors, n’hésitez pas à approcher le Bus du Glaucome !

Le glaucome : cause et conséquences

Le glaucome se traduit par la lésion des nerfs optiques à cause d’une augmentation de la pression dans l’œil. Cette pression, en s’accentuant, réduit le champ visuel. Lorsque l’affection n’est pas traitée, elle aboutit à la cécité. L’évolution du glaucome est graduelle et insidieuse. Les personnes qui en sont atteintes ne se font dépister que quand les dommages sont trop importants et irréversibles. Sur un million de personnes touchées, 400 000 ignoreraient en être victimes.

Il existe quatre types de glaucomes :
-  le glaucome à angle ouvert, le plus courant ;
-  le glaucome à pression normale : le sujet souffrant de ce glaucome ne présente aucun des symptômes de la maladie durant les premières années ;
-  le glaucome à angle fermé ;
-  les glaucomes secondaires.

Une prise en charge précoce par un ophtalmologue contribue à préserver le nerf optique et la vue.

Une campagne d’envergure pour préserver votre vue

Pour que les dégâts causés par le glaucome puissent être évités, une vaste campagne de dépistage est lancée du 8 mars à la fin juin 2015. Dans le cadre d’une vaste campagne de sensibilisation, un bus itinérant, le Bus du Glaucome, propose une séance de dépistage entièrement gratuite et rapide. Les personnes qui consulteront recevront des lunettes leur permettant de prendre conscience du handicap progressif causé par la perte de la vue.

La campagne invite les personnes de 40 ans et plus à effectuer un contrôle régulier tous les deux à trois ans auprès de leur ophtalmologue. Cela permettra de dépister les débuts de glaucome beaucoup plus tôt et d’adapter le traitement en conséquence. La chirurgie au laser peut également être envisagée pour réduire la pression sur le nerf oculaire.

Les moments forts de la campagne

La Place de la République à Paris accueille le bus itinérant du 9 au 14 mars 2015. Il se rendra ensuite à Caen et Rouen jusqu’au mois de juin. Quatre villes françaises, parmi lesquelles Boulogne-Billancourt et Bordeaux, seront également le théâtre de rencontres et d’échange entre professionnels de santé et patients souffrant de glaucome le 11 mars 2015.

mardi 10 mars 2015, par Romain Morillon