Démarche pour demander sa carte européenne d’assurance maladie

Même pendant un voyage, il suffit d’un malaise ou d’un léger souci de santé pour que les vacances soient gâchées. On n’est jamais trop prudent, alors, avant de partir, pensez à demander votre carte européenne d’assurance maladie.

Qu’est-ce qu’une carte européenne d’assurance maladie ?

Entrée en vigueur depuis le 1er juin 2004, la carte européenne d’assurance maladie, plus connue sous les sigles CEAM, est une carte qui permet la prise en charge de vos frais médicaux lors d’un séjour dans un pays européen autre que celui dont vous êtes ressortissant. Elle est donc le garant de vos droits à une assurance maladie en Europe. La durée de validité d’une CEAM est d’un an. Elle permet soit d’être directement pris en charge pour les soins qui vous seront dispensés, soit de vous faire rembourser par l’organisme de sécurité sociale du pays d’accueil après avoir avancé les frais. Tout dépendra du pays dans lequel vous séjournez.

Qui peut prétendre à une CEAM ?

Tout ressortissant des 27 pays de l’Union Européenne ainsi que ceux de la Suisse, de la Norvège, de l’Islande ainsi que du Liechtenstein peuvent obtenir une CEAM. La CEAM est une carte individuelle et tous les membres d’une même famille doivent en posséder, y compris ceux de moins de 16 ans. Il faut cependant souligner que son obtention n’est pas automatique.

Comment obtenir une CEAM ?

Toute personne désireuse de se faire délivrer une CEAM doit en faire la demande auprès de sa caisse d’assurance maladie au moins quinze jours avant la date prévue de son départ. Aucun document n’est à fournir dans cette démarche et l’obtention de la CEAM est gratuite. Si votre demande a été introduite dans un délai inférieur à celui normalement requis, une attestation provisoire dont la validité ne peut dépasser 3 mois vous sera toutefois délivrée. La demande peut également se faire par téléphone ou via Internet.

Les avantages de la CEAM

La CEAM offre la possibilité de recourir à des soins médicaux d’urgence afin de vous permettre de poursuivre votre séjour dans les meilleures conditions sanitaires. En outre, elle est valable quel que soit le type de votre séjour et quel que soit votre statut du moment que vous bénéficiez d’une assurance santé dans votre pays d’origine.

lundi 1er juillet 2013, par Romain Morillon