Comment se débarrasser des pucerons ?

Les pucerons constituent un véritable fléau dans le jardin. Ces insectes aspirent la sève des plantes, causant des déformations, stoppant le développement et transmettant des maladies. Ci-après quelques conseils pour les éliminer.

Partir à la chasse aux fourmis

Pour se débarrasser des pucerons, il faut éliminer les fourmis. Ces dernières les élèvent pour déguster le miellat qu’ils produisent en se nourrissant de la sève de la plante. Pour faire fuir les fourmis, la méthode la plus efficace est l’utilisation d’un bracelet ou bande de glu à installer à environ quatre-vingt centimètres du sol. Vous pouvez aussi utiliser de la glu en pot à appliquer directement. Placez une bande de tissu pour éviter que la colle ne coule vers le bas. La glu constituera une barrière infranchissable pour les fourmis.

Utiliser un insecticide

Vous pouvez chasser les pucerons en utilisant un insecticide. Optez pour les traitements contenant de la deltaméthrine, de la pyréthrine naturelle, du savon noir ou encore de la roténone. Si les pucerons sont visibles, privilégiez les insecticides de contact. Si celles-ci se cachent sous les feuilles, il faudra utiliser un produit systémique qui pénètre dans le végétal et empoisonne les insectes indésirables par le biais de la sève contaminée par l’insecticide. Il est utile de noter que les insecticides ne doivent pas être conservés dans la mesure où ils deviennent très vite inefficaces. Il ne faut, par ailleurs, jamais mélanger ces produits avec d’autres types de traitement.

Méthodes naturelles

Pour lutter contre les pucerons, vous pouvez opter pour une technique naturelle, à base de produits naturels. Utilisez, par exemple, le purin d’ortie. Cette solution est efficace tout en étant écologique. Dans le chapitre des techniques naturelles, il y a aussi la culture de plantes anti-pucerons comme la sarriette, la menthe, le thym ou encore l’absinthe. Il faudra éviter de cultiver la capucine qui est très appréciée des pucerons. Enfin, on peut aussi utiliser les ennemis naturels des pucerons, en l’occurrence les larves de coccinelles ou encore les larves de chrysope.

dimanche 1er avril 2012, par Hélène André