Cyclotourisme : comment ménager votre dos ?

Visiter un village, une ville ou une région à vélo, voilà une activité passionnante en saison estivale. Mais pour profiter de tous les atouts du cyclotourisme, il importe de ménager votre dos. Découvrez les précautions à prendre.

Un vélo bien ajusté

Pour assurer votre confort et votre sécurité pendant la pratique du vélo, il importe que votre monture soit bien ajustée et adaptée à votre morphologie. Vous éviterez ainsi d’éventuelles blessures. En plus, vous pourrez gagner de la vitesse en roulant sans trop vous efforcer. Si vous souhaitez jouir pleinement du plaisir du cyclotourisme lors de vos prochaines vacances ou au cours d’une escapade à la campagne durant le week-end, voici des conseils à respecter.

La selle

- Sa position : pour savoir si la position de la selle vous convient, vous devez vous installer sur votre vélo en restant statique et en équilibre, en vous retenant contre une palissade ou un mur par exemple. Alignez vos pédales à l’horizontale. Il faut que le genou de votre jambe qui est en avant soit en alignement avec l’axe de la pédale lorsque vous y posez la pointe de votre pied. Sinon, pensez à revoir les réglages.

- Sa hauteur : quand vous avez la pointe du pied posée sur la pédale à son niveau le plus bas, votre genou ne doit être que très légèrement fléchi. Autrement, la selle ne se trouve pas à la bonne hauteur et pourrait engendrer des douleurs aux genoux et dans le dos ainsi que des blessures.

- Son inclinaison : la selle doit être droite. Si elle s’incline en avant ou en arrière, elle exercerait une pression sur les lombaires, les épaules et les bras et vous vous fatiguerez très vite. Vérifiez qu’elle est dans la bonne position. Faites un réglage si nécessaire ou bien changez carrément de modèle.

Le cadre et le guidon

La taille du cadre dépend de celle de vos jambes. Pour vérifier que votre vélo vous convient, mettez vos pieds à plat au sol, des deux côtés du cadre. Un espace de 3 à 5 cm doit être libre entre le cadre de la bicyclette et votre entrejambe. Quant au guidon, cet élément doit être positionné assez haut pour que vous puissiez garder le dos droit et n’éprouviez aucune difficulté au niveau du cou, de la nuque et des épaules.