Comment et quand planter la reine claude ?

La reine-claude est une prune dont le goût rappelle celui du miel. Sa chair est bien sucrée, juteuse et parfumée. Sa peau est tendre, fine et savoureuse. Fruit rond de couleur vert jaunâtre et quelques fois orangé, la reine-claude est un fruit fragile qui se récolte en juillet et en août.

La reine-claude

La reine-claude est une prune possédant une chair de couleur or et quelquefois verte. Tout dépend des variétés. Le fruit atteint sa maturité vers la fin de la période estivale et en automne. L’arbre qui produit la reine-claude est moins robuste que les autres pruniers. Les premières variétés de ce fruit proviennent du continent asiatique et ont été importées par les romains. A noter que le fruit doit son appellation à la « douce » Claude de France, fille de Louis XII.

Comment bien cultiver et entretenir la reine-claude ?

Pour cultiver la reine-claude, il faut un sol parfaitement aéré, humide et léger. On espacera chaque plant d’un intervalle minimal de six mètres. La reproduction de la reine-claude est très simple et se fait par le semis d’un noyau. Ce dernier doit impérativement avoir subi le froid hivernal pour que la germination soit efficace.

La reine-claude exige un certain nombre d’entretiens. Au printemps, le sol entourant le pied de l’arbre devra être enrichi en compost. Une taille pour éclaircir les branches est nécessaire. Pendant la période estivale, des pièges à guêpe devront être mis en place ainsi que des filets pour empêcher les oiseaux de s’emparer de ces fruits au goût bien sucré. Durant l’automne, il faudra se débarrasser des fruits trop mûrs et en hiver, il faudra protéger les bourgeons des oiseaux. Pour ce faire, on se servira de filet ou de coton.

Les différentes variétés de reine-claude

Il existe plusieurs variétés de reine-claude. La plus courante est l’espèce dite dorée dont le fruit de couleur or est moucheté de rouge. On peut également citer la reine-claude Dauphine qui arrive à maturité au mois d’août et dont la chair très sucrée est de couleur jaune-verdâtre. Ensuite, on a la reine-claude de Bavay à la chair jaune-verdâtre qui s’épanouit mieux sous un bon soleil et qui atteint sa maturité vers la moitié du mois de septembre. Citons également la reine-claude d’Oullins ou encore la reine-claude Denniston’s Superb.

jeudi 3 novembre 2011, par Hélène André