Comment cultiver de la camomille ?

Il existe une grande variété de camomille que vous pouvez planter dans votre jardin, tant pour ses vertus thérapeutiques que pour son esthétique.

La camomille est une plante vivace à feuilles semi-persistantes qui fleurit deux fois par an. C’est une plante qui s’adapte aussi bien dans un jardin que dans un pot. Parmi les variétés existantes, il y a la camomille allemande ou romaine. Elle pousse dans tous les pays de l’Europe occidentale et plus particulièrement à Anjou.

La culture de la camomille

La floraison de la camomille s’étend de juin à octobre. Elle a besoin d’une terre sablonneuse et bien drainée pour pousser. Il est préférable de privilégier les sols plutôt acides bien ensoleillés.

Il convient de préparer le sol avant le semis. Pour ce faire, mélangez du fumier et du compost. Cet engrais aura pour effet d’enrichir la terre, favorisant ainsi une bonne prise de la plante. Mettez les graines en terre au printemps. Il est important de vous assurer qu’il n’y a plus aucun risque de gelées. En effet, la camomille ne résiste pas aux très basses températures.

Si vous choisissez de la planter en pied, les mottes devront être préalablement trempées dans de l’eau pendant une demi-heure avant d’être mises en terre. Elles seront ensuite recouvertes de terre avant d’être bien arrosées. Espacez les plants de 30 cm pour qu’ils puissent bien se développer.

Entretien}}

Bien que n’ayant pas besoin d’un entretien spécifique, il faut tout de même bien arroser cette plante en période de fortes chaleurs, surtout lorsqu’elle est en pot. Pour favoriser l’apparition des fleurs, retirez les fleurs fanées. Les tiges, quant à elles, seront coupées court vers le mois d’octobre, à la fin de la floraison.

Récolte de la camomille

Les fleurs de camomille se récoltent lorsqu’elles viennent à peine d’éclore. Pour préserver au mieux leur arôme, cueillez-les tôt le matin puis faites-les sécher à l’abri de la lumière, bien au sec.

Ses vertus médicinales

Cette plante est connue pour ses vertus aromatiques et médicinales. Elle est utilisée en infusion ou en tisane pour calmer les indigestions, les règles douloureuses ou pour se relaxer.

Certains agriculteurs se servent aussi de la camomille comme insectifuge dans le cadre d’une culture bio. Elle est en effet efficace contre les pucerons et la piéride du chou.

jeudi 12 mars 2015, par Romain Morillon