Comment cultiver le laurier rose ?

Le laurier rose est un arbuste de la famille des Apocynacées, particulièrement prisé pour ses belles fleurs estivales. Invitez cette plante d’exception dans votre jardin ou sur votre terrasse pour y apporter de la couleur. Voici quelques conseils pour la cultiver.

Culture en pot ou en bac

Si vous habitez dans une région où les hivers sont très rudes, optez pour une culture en pot ou en bac. Le laurier rose craint particulièrement le froid, choisissez donc un emplacement bien ensoleillé, à l’abri du vent. Commencez par préparer la terre de culture, en veillant à ce qu’elle soit bien riche. Le terreau doit maintenir l’eau aussi longtemps que possible tout en fournissant à la plante les éléments organiques dont elle a besoin pour bien se développer. Il est d’ailleurs conseillé d’utiliser de l’engrais pour tomate pour booster la floraison. Installez ensuite le plant dans le terreau en veillant à ce qu’il soit bien droit. Pour garder un niveau d’humidité optimal, vous pouvez pailler le pied en été. A l’arrivée du froid, faites rentrer le pot dans une pièce fraîche mais lumineuse.

Plantation en pleine terre

La plantation du laurier rose peut se faire en pleine terre dans les régions aux hivers doux. La culture se fait en principe à l’automne ou au printemps, lorsque la température est moyenne. Comme pour la culture en pot, choisissez un endroit ensoleillé, abrité des vents forts. La terre de culture doit permettre un bon drainage et pour optimiser la croissance de la plante, il est conseillé d’y ajouter de l’engrais biologique. A noter que la multiplication du laurier rose se fait principalement par bouturage, entrepris vers le mois d’août.

Entretenir le laurier rose

Pour une belle floraison en été, quelques gestes d’entretien s’imposent. Pour la culture en pleine terre, vous devez opérer quelques tailles. A l’arrivée du printemps, taillez les branches à environ un tiers de leur longueur pour leur faire gagner en vigueur. Selon le résultat recherché, vous pouvez tailler la plante jusqu’à cinquante centimètres du sol. Après l’hiver, il est nécessaire de supprimer les branches souvent noircies par le froid. Coupez toutes les parties concernées. Votre laurier rose n’en sera que plus beau au printemps. Pour ce qui est de la plantation en pot, les tailles se font après la floraison, avant le déplacement des pots en intérieur. Coupez les tiges à la moitié pour que la silhouette reste compacte.

vendredi 30 mars 2012, par Hélène André