Comment cultiver l’hibiscus ?

L’hibiscus, que l’on connaît aussi sous le nom de mauve en arbre, est un arbuste faisant partie de la famille des malvacées. Caduque, l’hibiscus fleurit entre le mois de juillet et le mois d’octobre. Pour cultiver cette plante, il n’y a rien de plus facile puisqu’elle s’adapte à la plupart des climats. Voici quelques conseils.

La culture de l’hibiscus

L’hibiscus est une plante qui peut atteindre jusqu’à trois mètres de hauteur. La période favorable pour sa plantation est le printemps ou l’automne. Pour pousser correctement, cette plante a besoin d’un sol bien drainé et fertile. L’hibiscus et un arbuste rustique qui résiste donc à une température descendant jusqu’à -15°C. Entre chaque plant, on laissera un espace de près de 1,50 mètre.

Il est possible de planter l’hibiscus en pot du fait de sa compacité et de l’adaptabilité de cet arbuste. Si l’on opte pour une culture en pot, on choisira un conteneur d’une profondeur de 30 voire 40 centimètres.

Comment entretenir l’hibiscus ?

L’hibiscus ne requiert aucun entretien particulier. Mais si le besoin s’en fait ressentir, il est conseillé de tailler la planter entre le mois de mars et le mois d’avril. On taillera un rameau sur deux et on coupera court, au dessus d’un l’œil car c’est à cet endroit que l’hibiscus recommencera sa croissance On laissera les rameaux internes plus longs pour offrir à la plante une allure pyramidale. Vers la fin de la période estivale, de nouveaux rameaux commenceront à fleurir en abondance.

L’entretien de l’hibiscus inclut aussi la suppression des fleurs fanées. Pour favoriser la croissance de sa plante, on fertilisera le sol durant le printemps. Par temps très sec et chaud, on privilégiera un arrosage copieux en soirée. Enfin, on n’oubliera pas de pailler au niveau des pieds des plantes en période hivernale, en particulier si on se trouve dans une région en altitude ou dans une région froide.

Les différentes variétés de l’hibiscus

L’hibiscus compte plus de deux centaines d’espèces dont les plus courantes sont notamment l’hibiscus syriacus qui ne redoute par le froid ou encore l’hibiscus syriacus « oiseau bleu », une espèce qui produit des belles fleurs de couleur bleu clair. On peut également citer l’hibiscus syriacus « duc de Brabant » dont les fleurs sont doubles et arbore une superbe couleur rouge foncé.

mardi 3 avril 2012, par Hélène André