Comment cultiver la consoude ?

La consoude est une plante qui pousse naturellement en Europe et en Asie. Elle appartient à la famille des boraginacées et possède des feuillages persistants. On peut l’adopter dans le potager. Découvrez comment procéder pour cultiver la consoude.

La consoude

La consoude, de son nom scientifique symphytum, est une plante très résistante qui peut survivre à des températures de -25°C. Elle peut atteindre une hauteur de cinquante à quatre-vingt centimètres. Elle se caractérise par ses feuilles velues qui sont généralement vertes mais qui peuvent aussi arborer une couleur argentée ou jaune.

Les conditions de culture de la consoude

La consoude s’épanouit mieux dans une terre ordinaire. Il est important de conserver une bonne humidité tout au long de l’année. On lui choisira un emplacement profitant d’une bonne exposition au soleil même si elle peut pousser à l’ombre. Concernant le sol, la consoude apprécie un terrain lourd. Un sol sableux ne convient pas dans la mesure où il retient mal l’humidité.

La multiplication de la consoude se fait par le biais d’un semis réalisé au printemps ou par le biais d’une division de la touffe à entreprendre durant le printemps ou en automne.

Concernant la plantation proprement dite, il faut d’abord bien préparer le terrain en l’ameublissant. Il faut ensuite enfouir les boutures à une profondeur de cinq à sept centimètres. Il faut prévoit un espacement de soixante centimètres entre les rangs. Durant la culture, il n’existe pas d’opérations spécifiques à exécuter. Néanmoins, il faut arroser régulièrement la plante et lui apporter du fumier ou de l’humus en automne et au printemps. Dans tous les cas, il faut savoir que la consoude est une plante résistance qui résiste bien aux maladies.

Utilisation de la consoude

La consoude est utilisation en cuisine. On peut faire appel aux feuilles de consoude pour préparer une salade. Ce légume peut se manger cru ou cuit. Il peut entrer dans la préparation d’un beignet. Les feuilles de consoude et plus précisément celles de la consoude officinale se consomment sous forme de tisane. Elles possèdent des vertus régénératrices et antiseptiques. On y a recours pour renforcer des fractures.

samedi 3 mars 2012, par Hélène André