Comment et quand cultiver le chou rouge ?

Le chou rouge est un légume qui fait partie de la famille des crucifères. Egalement appelé Brassica Oleracea, c’est une variété de chou cabus qui est le plus souvent de couleur pourpre. Découvrez comment procéder pour cultiver ce légume aux multiples vertus.

Brèves informations sur le chou rouge

Le chou rouge est un légume feuille qui appartient à la famille des choux cabus. Ce dernier est pourvu d’un feuillage dont la couleur peut changer en fonction de l’acidité du sol. Ce phénomène est dû aux caractères acido-basiques des constituants du chou rouge. Ce légume prend une couleur quelque peu rougeâtre lorsqu’il est planté sur un sol basique. Cette spécificité vaut au jus de chou rouge d’être utilisé comme un indicateur coloré naturel du pH.

Autrement, le chou rouge a besoin d’une terre bien fertile et d’une bonne humidité pour bien pousser. S’agissant d’un légume saisonnier, le chou rouge est semé durant le printemps et récolté en automne. Parmi les nombreuses variétés de choux, il s’agit sans nul doute de celui qui se conserve le mieux.

Les conditions de culture du chou rouge

En premier lieu, il est à savoir que le chou rouge apprécie les sols frais et riches. Il requiert, par ailleurs, une bonne exposition au soleil. Son semis s’effectue entre le mois de mars et le mois de juin. Dans le cas d’un semis sous châssis, on procède entre le mois de mars et d’avril. Entre le mois de mai et de juin, le chou rouge se sème en plein terre. Pour cela, on placera les graines au fond de sillons profond d’un centimètre.

Quant à la plantation, il se déroule entre le mois de mai et le mois de juillet, 5 semaines après le semis, lorsque les pieds sont pourvus de 4 à 5 feuilles. On repiquera alors la plante en pleine terre, en marquant un sillon profond de deux centimètres dans lequel on placera les jeunes pieds qu’on couvrira ensuite de terre. Il faudra ensuite bien arroser puis tasser la terre. On peut aussi choisir de cultiver des pieds achetés en pots. Il suffira alors d’imprégner le pot avec un peu d’eau pour pouvoir enlever facilement la motte de terre. Chaque pied sera distancé de 50 centimètres et si l’on réalise plusieurs rangs, on les distancera de 60 centimètres environ. Pour ce qui est de la récolte, elle a lieu entre le mois de septembre et le mois de mars.

vendredi 19 août 2011, par Hélène André