Comment cultiver le chou chinois ?

Le chou chinois est également connu sous le nom de chou de Chine ou encore Pé Tsaï. C’est un légume se caractérisant par sa forme allongée. Contrairement aux variétés classiques de chou, son goût est tendre.

Semer le chou chinois

Le semis du chou chinois se fait directement en place. Il faut savoir que cette plante n’apprécie pas la chaleur. Il se développera bien dans un sol riche et aéré. L’endroit doit être frais durant la période estivale.

Le semis s’entreprend entre la moitié du mois de juillet et la moitié du mois d’août. Dans les régions embrasées, il vaut mieux attendre la mi-août. Il faut creuser des sillons séparés d’une trentaine de centimètres environ. On sèmera par poquet de trois à quatre graines en prévoyant une trentaine de centimètres entre chaque poquet. Après avoir recouvert les graines, il faut arroser en fines gouttelettes. Il est important de conserver le sol bien humide jusqu’à ce que des feuilles apparaissent. Celles-ci se montrent généralement une semaine après le semis.

Dix jours après le semis, il est nécessaire de procéder à un éclaircissage. Il faut se débarrasser des plants les plus faibles et n’en garder qu’un, le plus vigoureux d’entre eux.

La récolte du chou chinois

On peut cueillir le chou chinois à partir de la fin du mois de septembre jusqu’à l’apparition du gel. On en récolte au gré des besoins. Il faudra sectionner les feuilles au ras du sol. Dans les zones chaudes, il est possible de récolter du chou chinois même en hiver. Pour cela, il faudra tapisser les alentours de la plante avec une bonne quantité de feuilles mortes.

Précautions à prendre

Après le semis, il est nécessaire de protéger les jeunes pousses du soleil et ce, pendant au moins trois à quatre semaines. Cette précaution permet d’éviter la montée en graines. Jusqu’à ce que la récolte ait lieu, il faut arroser fréquemment les plants, d’une telle sorte que le chou chinois produise une pomme de feuilles au lieu de fleurir.

lundi 12 mars 2012, par Hélène André