Comment cultiver l’artichaut ?

L’artichaut est un légume qui n’est définitivement plus à présenter. Si on le retrouve souvent dans les assiettes, on peut aussi l’adopter dans le potager. Ci-après quelques conseils pour réussir sa culture.

Les conditions de culture de l’artichaut

Peu exigeant, l’artichaut peut se développer dans tous les types de sol. Néanmoins, la terre dans laquelle il pousse ne doit pas être trop sec durant l’été. Elle ne doit pas être trop humide pour éviter que les racines ne pourrissent.

Chaque plant d’artichaut a besoin d’un mètre carré tout autour de lui afin de bien s’épanouir. Cet espace est nécessaire pour optimiser l’apport d’engrais mais aussi pour assurer une bonne irrigation du sol. La culture se fait par le biais d’un œilleton prélevé durant le printemps ou l’automne. Celui-ci devrait présenter quelques racines, ce qui permet d’optimiser la reprise.

Entretenir l’artichaut

En cas de plantation dans une région froide, il est nécessaire de mettre en place un dispositif de protection pendant la saison hivernale. Concrètement, il faut pailler les pieds de l’arbre et y disposer un lit de feuilles mortes. Il est également nécessaire de nouer le pied de la plante en faisant en sorte de regrouper l’ensemble des feuilles. Parallèlement, le jardinier devra sectionner les feuilles les plus grandes ainsi que les tiges qui ont produit des têtes.

Au cours des opérations d’entretien de l’artichaut, on peut en profiter pour prendre des œilletons. On peut ainsi obtenir des nouveaux plants que l’on peut par exemple offrir à un ami jardinier. Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit qu’il n’est possible de garder que cinq pousses à chaque pied. Quand le printemps arrive et lorsque le gel n’est plus à craindre, les pousses doivent être dégagées petit à petit afin d’éviter que le pied ne pourrisse.

Récolter l’artichaut

Il faut choisir le bon moment pour récolter l’artichaut. Il faut le faire lorsque la tige a pris une bonne longueur mais avant que les feuilles n’aient le temps de s’ouvrir complètement. De cette manière, on cueillera des artichauts bien tendres. A souligner qu’une touffe peut produire dix têtes environ. Tout dépend de la variété et de l’engrais apporté.

lundi 12 mars 2012, par Hélène André