Comment et quand cultiver l’ananas ?

L’ananas, de son appellation scientifique « ananas comosus », est un fruit qui fait partie de la famille des broméliacées. Il provient principalement de l’Amérique du Sud, des Caraïbes et de l’Amérique Centrale. L’ananas peut atteindre une hauteur de 1 à 1,50 mètres. Découvrez comment et quand cultiver ce fruit et obtenir des belles récoltes.

La culture de l’ananas

Etant une plante tropicale, l’ananas meurt si on le place dans un endroit à une température inférieure à 10°C. Pour sa culture, ce fruit a besoin d’un terrain acide, riche et correctement drainé. Pour favoriser son développement et diminuer les risques de maladies, il requiert d’un pH équivalent à 4,5 à 5,5. L’ananas n’aime pas l’eau qui stagne, c’est pour cette raison qu’il a besoin d’un sol bien drainé. Il peut parfaitement pousser sur un sol faiblement fertilisé, mais il peut cependant fournir de meilleures récoltes en étant planté sur un sol bien fertile, enrichi en potassium et en substances organiques. Entre la plantation et la récolte, il se passe environ quatorze à vingt mois.

Comment se déroule la multiplication de l’ananas ?

En pleine nature, la pollinisation de l’ananas est effectuée par des oiseaux-mouches. De minuscules graines de couleur brune se créent alors à l’intérieur du fruit. La plupart du temps, la multiplication de l’ananas s’effectue par division des rejets créés à la base du fruit. Elle peut également se faire par bouturage du feuillage qui porte le fruit. Notons que la multiplication est de type végétatif.

Les différentes variétés d’ananas

Les différentes variétés d’ananas sont issues de six ensembles que l’on différencie par la nature de leurs feuilles - certaines étant plus épineuses et d’autres moins -, l’emplacement de leur culture mais aussi par des caractéristiques morphologiques comme la couleur des pétales, la sensibilité aux maladies, la disposition à produire des bulbilles et bien d’autres encore. Parmi ces six ensembles, on peut citer la Cayenne lisse, un fruit acide et ferme dont la chair est légèrement jaunâtre. Il s’agit sans doute de la variété la plus cultivée. Ensuite, on a l’ananas bouteille qui provient de la Guadeloupe, un fruit typique de l’île. A la Réunion pousse le Queen Victoria, un minuscule ananas dont le feuillage très piquant est dentelé. Cette variété a la saveur d’un bonbon et est très acidulé.

jeudi 20 octobre 2011, par Hélène André