Comment cultiver l’airelle rouge ?

L’airelle rouge, ou Vaccinium vitis-idaea, est un fruit appartenant à la famille des Ericaceae, au même titre que la myrtille ou la gaulthérie du Canada. Cette appellation vaut également pour l’arbre qui porte le fruit. A sa taille adulte, l’arbrisseau atteint une hauteur d’une trentaine de centimètres. Pour sa culture, voici quelques conseils.

Présentation de l’airelle rouge

L’airelle rouge est un petit arbuste tapissant provenant des marécages alpins. On en distingue plusieurs espèces dont les espèces les plus courantes sont le vaccinium oxycoccos. Citons également le vaccinium angustifolium ou encore le vaccinium myrtillus.

L’airelle rouge est pourvue d’un feuillage alterne et coriace, ovale, elliptique, denté ou entier. Ce dernier est en général persistant. Ses fleurs apparaissent en été et durant le printemps, au niveau de l’aisselle des feuilles, ou en grappes. Elles sont minuscules et se présentent sous forme globuleuse ou cylindrique. Ces fleurs sont de couleur rouge, rose, blanche ou verte.

Les fruits de l’airelle sont de petites baies bien en chair. Cet arbrisseau supporte une température pouvant atteindre jusqu’à -20°C. Il peut tout aussi bien porter des fruits que des fleurs. La floraison se déroule vers le début de l’été et se prolonge durant toute la saison. Ce sont les fleurs qui donneront le jour à des fruits ronds et rouges.

La plantation et la multiplication de l’airelle rouge

L’airelle rouge se cultive de préférence sur un sol acide, drainant et bien aéré. Elle apprécie également les sols rocailleux, la tourbe et la terre de bruyère. Elle tolère aussi bien les sols humides que ceux qui subissent la sécheresse. A noter qu’il est conseillé de la placer dans un lieu frais, à mi-ombre.

Pour la multiplication de l’airelle rouge, on procède par répartition de touffes périphériques durant le printemps. En automne, on peut également procéder par semis de fruits frais dans un terreau sablonneux. En milieu de la période estivale, on opère par marcottage. Durant le printemps, il est essentiel de fournir une quantité conséquente de compost à l’airelle rouge. La cueillette des fruits s’effectue avant les premières gelées.

Utilisations de l’airelle rouge

L’airelle rouge est usuellement utilisée en cuisine. De saveur légèrement acide, elle peut se manger cuite ou crue. Elle se consomme souvent en gelée mais peut aussi être accommodée en confiture ou en sauce accompagnant les gibiers. En outre, l’airelle rouge est également appréciée pour ses vertus médicinales. Ce fruit permet notamment de remédier aux soucis engendrés par la ménopause.

samedi 20 août 2011, par Hélène André