Avantages de la cuisson en papillotes et astuces pour la réussir

La cuisson en papillotes est appréciée non seulement pour sa simplicité et sa praticité, mais également pour les recettes savoureuses et saines qu’elle permet de concocter. Certes facile, elle demande toutefois quelques astuces pour être réussie.

Les atouts de la cuisson en papillotes

Faisant cuire les aliments progressivement à la vapeur, la technique de cuisson en papillotes possède cet avantage de conserver et d’exhaler toute la saveur des viandes, des légumes comme des fruits. Le temps de cuisson réduit au plus court permet en outre aux aliments de maintenir leurs qualités nutritionnelles. Ces derniers étant simplement cuits dans leur jus, sans quasiment la moindre addition de matière grasse, ce mode de cuisson est particulièrement apprécié de ceux qui font attention à leur ligne.

Si les fruits et les légumes, ainsi que les viandes blanches sont les plus appropriés pour la cuisson en papillote, tous les aliments peuvent être cuits de cette manière. Pour les aliments qui ont tendance à se dessécher en cuisson ou afin de donner plus de goût aux mets, certains n’hésitent pas à ajouter en petite quantité de l’huile d’olive, des épices ou des fines herbes. Du jus de citron est par contre utilisé pour l’élaboration de marinade, quoiqu’il ne faut pas oublier que celui-ci a tendance à cuire également vos ingrédients.

Astuces pour la réussite d’une cuisson en papillotes

La cuisson en papillotes est simple et facile. Ces petites astuces peuvent toutefois vous être utiles pour la réussir. Par exemple, qui dit marinade, dit temps de cuisson réduite, sachant que les viandes, poissons et volailles sont cuits en moyenne au bout de 15 à 20 minutes. Une papillote équivaut par ailleurs à une portion individuelle. Pensez-y lorsque vous évaluerez le volume d’aliments qu’elle contiendra.

Si vous mélangez différents aliments, quelle que soit leur nature, fruits de mer et volailles ou poissons et légumes, mettez toujours les aliments qui risquent de produire beaucoup de jus au fond. Un fond que vous aurez dans tous les cas préalablement imprégné d’huile avec un pinceau. Ainsi, les légumes d’abord, les poissons ensuite. Une fermeture hermétique est également une des conditions essentielles pour réussir des papillotes. Cure-dents, ficelles ou encore agrafes peuvent alors être employés dans ce sens. Enfin, on pense à préchauffer le four pour qu’il soit à bonne température. Bon appétit !

jeudi 9 mai 2013, par Romain Morillon