Crédits bancaires : davantage de seniors s’endettent

Davantage de seniors s’endettent actuellement. Ils souscrivent en effet un contrat de prêt pour diverses raisons.

Le taux des seniors contractant un crédit bancaire a nettement augmenté

Les seniors deviennent de plus en plus nombreux à contracter des crédits bancaires. D’après l’Observatoire des crédits aux ménages, près d’un senior âgé de 70 ans et plus sur 4 (24,2 %) possédait un crédit à la consommation en cours de remboursement en décembre 2010, alors qu’en 2008, cette proportion était de 20,7 % et qu’en 2003, elle était de 17,2 %. En 10 ans, le taux des 55 à 64 ans ayant souscrit un contrat de prêt bancaire, crédit immobilier compris, est ainsi passé de 23 % à 31 %. La hausse concerne ainsi toutes les tranches d’âge chez les personnes âgées. En l’occurrence, si 12 % des plus de 65 ans détenaient des mensualités en cours il y a douze ans, ils sont actuellement 17 % à se trouver dans cette situation.

Si les particuliers de plus de 50 ans sont ainsi plus enclins à emprunter de l’argent aux établissements bancaires, c’est en partie en raison des évolutions survenues ces dernières années sur le marché du crédit. Les banquiers facilitent en l’occurrence l’accès des baby-boomers aux offres, en allégeant notamment les taux d’intérêt et en simplifiant les procédures. Ils accordent en outre davantage de crédits à la consommation, étant donné que la durée de ceux-ci est plus courte qu’un prêt souscrit pour l’achat d’une maison. Par ailleurs, l’espérance de vie des emprunteurs s’allonge. L’Insee a rapporté qu’en 2010 celle d’un homme était de 22,4 ans et celle d’une femme de 27,2 ans.

Les seniors sont exposés au surendettement

Les particuliers en âge avancé souscrivent généralement unprêt bancaire pour combler l’insuffisance de leurs ressources financières. L’Observatoire des crédits aux ménages rapporte en effet que nombreuses sont les personnes de plus de 65 ans qui voient leur pouvoir d’achat diminuer. C’est notamment le cas des 45,9 % des 65 à 69 ans, celui des 48,1 % des 70 à 74 ans et celui des 48,8 % des 75 ans et plus. Si les seniors empruntent, c’est également pour financer un projet personnel, tel que des vacances, des voyages, l’achat d’une résidence secondaire, l’achat d’une voiture, financement de travaux de rénovation, etc. Dans certains cas, la dette peut aussi être contractée pour aider un proche.

La souscription d’un contrat de prêt n’est pourtant pas anodine pour un emprunteur, car même s’il obtient un capital qui peut l’aider ponctuellement, il sera amené à payer des mensualités chaque mois susceptibles de diminuer par la même occasion son pouvoir d’achat. Les seniors remboursent en général leurs dettes en puisant dans leurs pensions de retraite, leur épargne, leur assurance vie, etc., mais parfois, ils contractent d’autres dettes. Le nombre de personnes qui déposent un dossier de surendettement auprès de la Commission augmente ainsi : 23 % des dossiers déposés sont ceux de particuliers de plus de 50 ans, soit 10 points supérieurs à la proportion enregistrée en 2001.

mardi 28 juin 2011, par Carole Mercier