Comment récolter les pommes de terre ?

Les pommes de terre peuvent être récoltées jusqu’au mois de septembre. Cultivées en grandes quantités, celles-ci pourront suffire pour toute la période hivernale. Pour pouvoir manger des pommes de terre tout au long de l’année, quelques précautions sont à prendre au moment de la récolte. Les légumes ainsi recueillis doivent être stockés dans un lieu adapté. Voici quelques recommandations pour mieux conserver les pommes de terre.

Quel est la période idéale pour la récolte de la pomme de terre ?

Le moment de la récolte de la pomme de terre dépend de la variété de cette dernière. On en distingue plusieurs dont les plus précoces se récoltent en avril. Les dernières cueillettes se font en général fin septembre, au plus tard à la moitié du mois d’octobre. On retiendra que les pommes de terre sont mûres au moment où les feuilles commencent à jaunir.

Comment bien prélever les pommes de terre ?

Une cueillette de la pomme de terre garantit une bonne conservation de celle-ci. Pour mener cette opération à bien, on se munira d’une bêche à planter de chaque côté de la rangée à déterrer, de préférence sur les bordures pour éviter de toucher les tubercules lorsque l’on plante le fer dans le sol. On soulèvera ensuite doucement la motte avant de tirer les pieds à tour de rôle afin de prélever les pommes de terre, que l’on saisit par la main.

Sécher les pommes de terre avant conservation

Il est ensuite primordial de laisser les pommes de terre sécher au soleil : cela permet de supprimer l’humidité qui pourrait, plus tard, entraîner une décomposition. En outre, il est important d’effectuer la récolte par beau temps, sans pluie. Ainsi, à mesure qu’elles sont cueillies, les pommes de terre seront tour à tour disposées sur le rebord de la rangée pour les faire sécher.

La conservation des pommes de terre

Lorsque l’on entame la conservation des pommes de terre, on effectuera un premier tri et retirer les tubercules détériorés ainsi que ceux affichant une couleur virant un peu vers le vert, sans oublier ceux qui ont des taches et des maladies. Pour les stocker, on se munira de cageots en plastique ou en bois. Pour pouvoir garder les pommes de terre le plus longtemps possible, il faut impérativement les placer dans l’obscurité : avec de la lumière, la germination pourrait s’enclencher. On choisira par exemple de les déposer dans un local souterrain sombre.

mardi 7 juin 2011, par Hélène André