Comment et quand planter le raisin ?

Le raisin un fruit très répandu dans le monde. Cultivé depuis plusieurs millénaires, ce fruit est apprécié pour son goût unique. Le raisin est, en plus, riche en potassium et renferme de la vitamine B6, C et de la thiamine. Sa culture est à la portée de tous et cette plante demande juste un peu d’attention. Ce qu’il faut surtout respecter en cultivant le raisin, c’est la température et le type de sol adaptés.

Le type de sol adapté au raisin

Pour cultiver le raisin, n’importe quel type de sol peut, en principe, convenir. Ce fruit préfère cependant un sol mêlé de gravier. En optant pour une terre argileuse et dans le cas où la culture se fait par temps chaud, l’écorce sera dure et portera atteinte à la bonne filtration de l’eau. Cela n’est aucunement bénéfique pour le raisin qui a besoin de beaucoup d’humidité pour bien s’épanouir. Néanmoins, le sol doit également pouvoir bien filtrer l’eau et ne pas s’imbiber d’eau au cours de l’année. Si l’on choisit de le planter sur un sol trop sableux, le raisin pourra certes mûrir plus vite mais un tel type de sol ne fixe pas l’eau et rend alors le raisin moins fertile. Dans tous les cas, le sol doit être profond de près de quatre-vingt centimètres pour permettre au raisin de bien pousser.

La température idéale pour la culture du raisin

Pour cultiver le raisin, il faut impérativement choisir la bonne température. En premier lieu, il faut noter que le temps nécessaire pour planter du raisin mûr est différent d’un lieu à un autre. Il faut ainsi tenir compte du fait que l’intensité du froid dans telle ou telle région aura un impact sur la survie du fruit durant la période hivernale. Concrètement, pour atteindre sa maturité, le raisin aura besoin de six mois de beau temps, sans gelée.

Les ennemis du raisin

Les raisins sont très souvent attaqués par des maladies cryptogamiques et leur feuillage est facilement atteint par la moisissure. Il ne faut toutefois pas s’inquiéter car si l’on s’occupe bien du raisin, ceci ne constituera pas un problème majeur. Le plus important est de choisir un emplacement jouissant d’une bonne exposition au soleil.

jeudi 28 juillet 2011, par Hélène André