Comment et quand planter le potimarron ?

Le potimarron est un légume fruit qui pousse en plein soleil. Il s’agit d’une variété de potiron très appréciée, en particulier pour sa chair savoureuse au goût de marron. Sa culture est assez facile…

Le potimarron

Le potimarron est une plante herbacée. Il s’agit d’une annuelle pourvue de longues tiges très solides, de temps en temps grimpantes. Ces tiges se fixent par des vrilles. La plante possède des grandes feuilles et produit des fleurs de couleur jaune. Les fruits, qui sont de forme légèrement sphérique, sont de couleur orange vif. Leur chair est de couleur jaune orangé et est assez épaisse. Quant aux graines, elles sont quelque peu arrondies et renflées. Elles sont lisses, ovales, blanches et longues de deux à trois centimètres.

Le bon moment et le bon endroit pour planter le potimarron

Le potimarron apprécie la chaleur et pousse très bien sous un climat chaud ou tempéré. Pour le semis, il est impératif de patienter que le gel ne soit plus à redouter. Notons au passage que le développement du potimarron est plutôt rapide.

Le potimarron a besoin d’une très bonne exposition au soleil. Il se plaît sur les sols enrichis en humus et bien frais. On peut également rajouter au sol de culture un peu de fumier. Le sol sec est à éviter et la terre doit être bien drainée.

Culture du potimarron

Le semis se fera de préférence en godets et il faudra attendre trois semaines avant d’effectuer le repiquage. Si le potimarron est resté trop longtemps en pot, ce dernier aura des racines denses et fibreuses, ce qui compliquera la reprise en terre.

Dans chaque godet, on disposera deux à trois graines. On ne conservera que la plante la plus robuste. Pour la levée, la plante aura besoin d’une température située entre 15 et 20°C. A noter que la levée dure près d’une semaine. Il faudra alors beaucoup de lumière. On veillera à ne pas mettre des plants en pleine terre avant de les accoutumer petit à petit aux nuits assez froides du printemps.

Pour effectuer le repiquage, on attendra début mai. Ce mois est parfait pour réaliser un semis en place, dans des poquets préalablement préparés. Une fois que la graine s’est développée, on peut procéder au paillage du sol.

jeudi 25 août 2011, par Hélène André