Comment et quand planter le piment ?

Amateurs de saveurs relevées ? Invitez donc le piment dans votre jardin. Ce légume fruit se cultive couramment en Méditerranée et en Amérique du Sud, demandant principalement une bonne dose de soleil. Avec quelques astuces en plus, vous pourrez profiter de son goût intense pendant des années. Découvrez comment la planter dans les règles de l’art…

Les conditions favorables à la culture du piment

Le piment se plaît tout particulièrement dans un environnement chaud, avec une bonne exposition au soleil. Mettez-le toutefois à l’abri du vent au début et tout au long de la culture. Enrichissez la terre avec du compost afin de booster la croissance de la plante. Apprécié par les araignées et les pucerons, le piment doit être bien protégé contre ces parasites. Pour ce qui de la période de culture, les graines de piment se sèment idéalement en début d’année, lorsque la température est douce. Avant le repiquage, qui se déroule à partir du mois de mai, la plante doit bénéficier de beaucoup de chaleur afin d’obtenir les meilleurs résultats. La culture peut se faire au jardin ou en pot, selon les besoins et envies de chacun.

La plantation proprement dite

Avant de semer les graines de piment, commencez par bien préparer la terre de culture. Le sol doit être meuble et enrichi. Il est pratiquement indispensable d’y apporter une bonne dose de compost avant de débuter la culture. Placez-y ensuite les graines et recouvrez délicatement avant d’arroser. Généralement, plusieurs pieds sont nécessaires pour les piments doux, tandis que les variétés plus fortes ne demandent qu’un seul plant. Le repiquage se fait, en principe, vers le mois de mai, lorsque les plantules ont gagné quelques centimètres. À noter que pour avoir de bonnes récoltes sur le long terme, la culture du piment doit être alternée avec celle de légumes racines tous les 3 ans environ.

jeudi 25 septembre 2014, par Hélène André