Comment et quand planter le persil ?

Le persil est une herbe condimentaire, trouvant ses origines en Asie occidentale. Il en existe différents types : le persil plat, le persil tubéreux et le persil frisé, dont chacun se cultive très facilement au jardin. On peut d’ailleurs profiter du persil tout au long de l’année, à condition de connaître les bonnes conditions de culture.

Où et quand cultiver le persil ?

Le persil se plante idéalement entre les mois de mars et d’août, mais on peut aussi réaliser le semis à partir du mois de février jusqu’en septembre si les bonnes conditions de culture sont réunies. Planté en pot ou directement en pleine terre, le persil a notamment besoin d’une certaine humidité pour croître. Il se plaît également dans un sol calcaire, riche et bien léger. Un terreau fin riche en humus reste l’idéal pour booster le développement du persil. Cette herbe à feuilles parfumées préfère, par ailleurs, un emplacement à mi-ombre.

Comment le cultiver ?

Le persil se cultive, soit par semis, soit par plantation de jeunes plants en pleine terre. Pour la plantation par graines, il est indiqué de tremper d’abord celles-ci dans de l’eau pendant au moins 24 heures avant le semis. Cela favorise largement la germination. Commencez ensuite la plantation proprement dite en creusant des sillons peu profonds, avec un espacement d’environ 20 cm. Placez-y les graines, recouvrez à environ 1 cm d’épaisseur puis arrosez abondamment. Afin d’avoir une belle récolte, éclaircissez ensuite à 8 cm une fois que les plantules présentent 4 à 5 vraies feuilles. Tout comme le semis, la mise en terre de jeunes plants se fait en ligne. Le terreau doit être bien enrichi avant la plantation, puis tassé et bien arrosé ensuite.

L’entretien

Tout au long de la culture, le persil a également besoin de quelques gestes d’entretien. Il est notamment nécessaire de désherber et de biner régulièrement tout en faisant en sorte de préserver un bon niveau d’humidité. Bien soigné, le persil donne de belles feuilles parfumées, à associer à différents mets en cuisine.

mardi 2 décembre 2014, par Hélène André