Comment et quand planter l’oseille ?

L’oseille est un légume foliacé. Cette plante vivace mérite sa place au potager. On consomme l’oseille accommodée en soupe mais elle peut aussi aromatiser les plats. Elle craint particulièrement l’escargot, la limace et la rouille. Pour la cultiver, il faut un minimum d’attention car il s’agit d’une plante assez capricieuse.

Semer et multiplier l’oseille

L’oseille est une plante très exigeante, elle requiert un sol bien profond, riche en azote et fertile. Elle n’apprécie pas du tout les sols calcaires. En période estivale, il est préférable de lui procurer un peu d’ombre. En étant cultivée sur une terre sèche, l’oseille devient plus acide.

L’oseille se multiplie par semis et on obtient ainsi d’énormes quantités de plantes. Cette opération se réalise en pleine terre dès le mois de mars jusqu’au mois de juin. Pour un jardinier amateur, mieux vaut opter pour une simple division durant le printemps : il prendra alors quelques touffes fortes cultivées en pots. Pour la mise en terre de l’oseille, on réservera une zone de près de deux mètres carrés au sein du potager. On répartira les plantes de manière uniforme puis on laissera glisser les graines à travers les doigts. Le sol sera ensuite couvert d’un centimètre de terreau.

Faire pousser et récolter l’oseille

Une fois les semis terminés, on arrosera en fines gouttes et on tassera à l’aide du dos d’un râteau. Le sol devra être conservé humide, au moins jusqu’à ce que les premières feuilles apparaissent après dix jours. Trois semaines après, les plants seront pourvues de cinq feuilles environ. Il faudra alors songer à éclaircir en supprimant les plants les moins bons et en ne gardant des plants qu’à chaque vingtaine de centimètres. Durant la période estivale, l’oseille monte très vite en graines, en particulier par temps sec et sous une grande chaleur. La récolte des feuilles de l’oseille s’effectue dès le mois de juin. Tout dépend de la période de semis.

Conseils pratiques

Pour semer l’oseille, on peut procéder en rang tout au long du potager. En outre, pour une récolte plus rapide ou dans le cas on n’a guère le temps pour le semis, on peut tout aussi bien se procurer des plants d’oseille cultivés en godets auprès des jardineries. La période de plantation et la méthode à adopter est relativement la même que pour une jeune oseille provenant d’un semis. La différence réside dans le fait que ces plants en godets peuvent être plantés en automne, entre le mois d’octobre et de novembre. Durant le printemps, on paillera l’oseille avec du terreau. Une fois par an, entre mai et octobre on taillera les feuilles de l’oseille les plus développées.

mercredi 24 août 2011, par Hélène André