Comment et quand planter les myrtilles ?

La myrtille est une petite baie de couleur noire appartenant à la famille des éricacées. Si vous désirez en planter dans votre jardin, vous devez bien connaître la plante et respecter les exigences de celle-ci. Voici quelques conseils.

Myrtille, un fruit aux multiples vertus

La myrtille est un fruit savoureux que tout le monde voudrait bien avoir dans son jardin. Son arbrisseau est non seulement apprécié pour ses fruits mais aussi pour son feuillage et pour ses fleurs de couleur blanche en forme de cloche. Outre son aspect unique et sa saveur délectable, la myrtille mûre possède des vertus médicales et permet notamment de faire baisser le cholestérol. Elle posséderait également la capacité de diminuer les risques de cancer.

Comment choisir l’emplacement pour la culture des myrtilles ?

Peu importe leur variété, les myrtilles se développent mieux en étant bien exposées au soleil. Il est déconseillé de planter la myrtille à proximité d’un arbuste ou d’un grand arbre aux grosses racines car ces derniers s’accapareraient toute l’eau et tous les nutriments. L’élément fondamental pour la réussite d’une culture de la myrtille est la bonne composition du sol. Il est recommandé d’entamer les amendements du sol un an avant la plantation du fruit. A noter que la myrtille pousse mieux sur un sol gras, contenant du sable. Il est, en outre, à savoir que la myrtille exige une bonne dose d’humidité, un sol riche en humus et bien drainé ainsi que d’une bonne aération. Pour favoriser sa croissance, on peut lui offrir un sol acide dont le pH est de 4.0 et n’excédant pas 5.0. Enfin, il est conseillé d’enrichir la terre avec un compost organique.

Comment cultiver les myrtilles ?

Lorsque l’on cultive les myrtilles, il est recommandé de semer plusieurs afin de varier les plaisirs au moment de la récolte. On plante généralement ces fruits au printemps, lorsque les risques de gelées ne sont plus à craindre. En semant plusieurs variétés en même temps, il est préférable de préparer un lit au lieu de creuser plusieurs trous pour les plantes. On rajoutera un peu de tourbe pour assurer une acidité pérenne du sol. On respectera un espacement régulier entre les rangées et entre les plantes. Il en est de même pour la profondeur des trous.

dimanche 7 août 2011, par Hélène André