Comment et quand planter la luzerne ?

La luzerne est une plante fourragère faisant partie de la famille des papilionacées. Cette légumineuse, riche en protéines, est facile à cultive. Il faut toutefois faire en sorte d’adopter les bonnes méthodes et de respecter la bonne période de plantation. A noter que cette plante est la plupart du temps intégrée dans les rotations de culture dans le but d’enrichir la terre en azote.

Le moment idéal pour semer la luzerne

Pour semer la luzerne, on peut choisir la fin de la période estivale ou le printemps. Si on la sème en fin d’été, cette légumineuse pourra être récoltée toute l’année qui suit. En optant pour un semis printanier, on ne jouira que d’une moitié de production pendant l’année suivante. Néanmoins, en effectuant un semis au printemps, la mise en terre est souvent meilleure, à condition que la sécheresse ne soit pas prématurée.

Dans tous les cas, le choix de la période ne se fera pas au hasard. Il est important de prendre en compte différents critères comme les besoins de la plante, les éventuels risques de dévastation par la gelée avant l’arrivée de l’hiver, les risques liés à la sécheresse durant le printemps et l’automne, les opportunités de désherbage durant l’automne ou encore l’opportunité d’arroser le jeune semis.

Comment effectuer le semis de la luzerne ?

En premier lieu, il faut souligner que la luzerne apprécie une terre pas trop acide et bien saine. La luzerne doit être semée en surface à une profondeur de 1 ou 2 centimètres au maximum. A noter que le sol doit également être bien émietté. Il faudra, par ailleurs, bien tasser le sol en profondeur pour contribuer au bon développement des racines et favoriser la montée de l’humidité.

Avant la mise en terre, il est important de procéder à un désherbage de la terre. Il faudra aussi surveiller la prolifération des limaces. Pour le semis du printemps, on optera pour un sol bien réchauffé et on attendra patiemment que les risques de dévastation par la sécheresse ne soient plus à craindre. En période estivale, il faudra semer le plus tôt possible pour profiter de la fraîcheur de la terre. Le semis doit être effectué d’une telle sorte que la jeune plante soit assez développée pour pouvoir faire face aux premières gelées et à la période hivernale.

jeudi 18 août 2011, par Hélène André